Port-Gentil: Satram et EGCA en redressement judiciaire

© D.R

Dans un communiqué paru dans la quotidien L’Union de ce mardi 6 mars 2018, l’administrateur judiciaire des sociétés Satram et EGCA a annoncé aux créanciers de ces dernières, l’ouverture par le tribunal judiciaire de première instance de Port-Gentil, d’une procédure de redressement judiciaire à l’encontre des deux entreprises.     

GABON LIBREVILLE

Confrontée à d’énormes difficultés financières et ne pouvant plus faire face à leurs passifs exigibles avec leurs actifs disponibles, les sociétés Satram et EGCA ont été mises en procédure de redressement judiciaire, par une ordonnance du président du tribunal de première instance de Port-Gentil le 21 février dernier.

Cette procédure d’apurement du passif essentiellement judiciaire prévue par l’Acte uniforme Ohada, a pour conséquence la cessation des poursuites individuelles contre les deux sociétés en difficulté.

L’ordonnance du tribunal de Port-Gentil a désigné Maître Edo Rufin Dubernard en qualité de syndics judiciaire. Ce dernier dispose d’une durée de 18 mois, à compter de la publication de la décision  portant ouverture de la procédure redressement judiciaire, pour clôturer sa mission qui consiste à s’assure entre autre du respect par le débiteur de ses engagements pris vis à vis de ses créanciers, sous le contrôle des deux juges commissaires pour chacune des deux sociétés.

Laissez votre commentaire