Port-Gentil/Salubrité : Jean Fidèle Otandault donne l’exemple

Jean Fidèle Otandault © D.R

La question d’insalubrité est un véritable noeud gordien pour les pouvoirs publics. Toute chose qui nécessite une implication réelle des citoyens et personnalités politiques de chaque localité afin de résorber ce problème devenu quasiment endémique. C’est dans cette optique que le samedi 27 janvier 2018, le membre du comité permanent du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG), Jean Fidèle Otandault, a initié, dans le 2e arrondissement de Port-Gentil, une opération «Retroussons les manches».

Confronté au phénomène d’insalubrité et aux inondations récurrentes, les populations du  deuxième arrondissement de la capitale économique peuvent se dire satisfaites après l’opération lancée par le responsable politique PDG de cette circonscription.

Il s’agissait donc pour Jean Fidèle Otandault et des centaines de bénévoles de procéder à des travaux de curages  des caniveaux engorgés dans plusieurs quartiers de l’arrondissement; notamment au carrefour Central, au Pavé Balaran, au 3 Silaos, etc. Lors de cette opération, le membre du Comité permanent du Bureau politique du PDG a également tenu à remettre du matériel à la mairie de sa circonscription afin de permettre à celle-ci de lutter plus efficacement contre l’insalubrité observée dans cette partie de la Cité pétrolière.

«Le problème de l’insalubrité est un phénomène qui nous concerne tous. L’amélioration du cadre de vie des populations étant l’une des préoccupations du président de la République, Ali Bongo», a rappelé Jean Fidèle Otandault.

Il n’a d’ailleurs pas manqué d’exhorter les riverains à s’impliquer à l’amélioration de leur environnement immediat avec leurs  propres moyens, en attendant l’aboutissement du projet d’assainissement de la ville financé en partie par l’Agence française de développement (AFD). «N’attendons pas l’AFD, n’attendons pas que la solution vienne d’ailleurs. Nous pouvons, par des petites actions, essayer d’améliorer le quotidien de nos concitoyens. C’est notamment pour cela que nous initions ce genre d’entreprise qui, je l’espère, permettra d’avoir un léger mieux dans la vie des populations», a t-il indiqué.

Laissez votre commentaire