jeudi,29 septembre 2022
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: Radio Mandji à l'agonie

Port-Gentil: Radio Mandji à l’agonie

Ecouter cet article

Voilà plusieurs mois maintenant que les agents de Radio Mandji élèvent la voix pour attirer l’attention des autorités, sur les nombreux dysfonctionnements auxquels ils font face. Fondée en août 1982, la plateforme qui pendant longtemps a fait la fierté de la province de l’Ogooué-Maritime, fait face depuis plusieurs années, à des tensions de trésorerie et de fonctionnement, rapporte le site Gabonactu. A cela s’ajoutent des arriérés de salaires qui mettent à mal le fonctionnement de cet outil de communication et surtout la vie sociale des journalistes qui y travaillent.

Acteur majeur de la communication dans la cité pétrolière, la Radio Mandji permet à des milliers de compatriotes d’être informés chaque jour. Seulement, la situation pourrait changer. Et pour cause, les agents sont confrontés depuis plusieurs mois à une précarité extrême en raison du non-paiement de leurs salaires mais aussi des mauvaises conditions de travail. Une situation qui met à mal la vie du personnel mais également le fonctionnement de cette société. 

Confronté à des impayés de salaires et un manque de main d’œuvre permanente depuis plusieurs mois, le personnel de Radio Mandji ne sait plus à quel saint se vouer. « Les agents qui sont partis en retraite ne sont pas remplacés jusqu’à ce jour. Aujourd’hui le problème qui mine Radio Mandji c’est le sous-effectif. Mais on travaille, on fait avec ce que nous avons. Le rythme est devenu plus lent. Si nous n’avions pas assez de journalistes, d’animateurs et de techniciens, c’est très difficile pour nous de répondre à la demande de nos auditeurs » a déploré un agent. 

Non sans indiquer l’absence de moyens roulants et l’arrêt des travaux des logements destinés aux journalistes de ladite radio. Les agents de Radio Mandji disent avoir entrepris certaines démarches auprès de leur tutelle pour d’éventuelles explications et une régularisation mais pour l’heure, aucune réponse concrète n’a été fournie. Une situation de précarité dans laquelle devrait intervenir le Syndicat national des professionnels de la communication (Syprocom) mais surtout le ministre de la Communication, Pascal Houangni Ambouroue afin que des solutions concrètes soient trouvées, tant sur le plan professionnel que personnel.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x