dimanche,25 juillet 2021
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: pénurie de poisson suite à la grève des pêcheurs

Port-Gentil: pénurie de poisson suite à la grève des pêcheurs

Ecouter cet article

Le mardi 23 mars dernier, face aux tracasseries dont ils font l’objet de la part de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), les pêcheurs artisanaux de la ville de Port-Gentil ont décidé de lancer une grève générale illimitée. Une situation née d’un ras-le-bol de ces opérateurs économiques qui a entraîné une pénurie de poisson dans la cité pétrolière.

Les pêcheurs artisanaux de la ville de Port-Gentil ont entamé une grève le mardi 23 mars dernier afin de dénoncer le caractère abusif des méthodes de l’Agence nationale des parcs nationaux). Entre arrestations arbitraires, amendes abusives, et confiscation de leurs produits et du matériel de pêche, ces opérateurs ont décidé de monter au créneau, créant ainsi une pénurie de poisson dans la ville.

Au centre d’appui à la pêche artisanale, mais aussi dans les autres marchés, les commerçantes se tournent les pouces, à cause du manque d’activité. Nous passons la journée à papoter entre nous, en espérant que la situation se décantera assez rapidement pour le bien de tous a déclaré Edwige une des commerçantes de la ville a nos confrères du quotidien L’Union. Seul fait positif de cette situation c’est qu’elle n’a pas eu d’incidence sur les prix du peu de produits de la mer disponibles sur le marché.

Concernant la grève des pêcheurs, les commerçants de la ville indiquent être solidaires du mouvement.  Les pauvres ils subissent trop, on leur arrache souvent les filets et le produit de la pêche. Certains subissent même des sévices corporels et, par-dessus tout, on leur inflige des amendes. Une vraie dictature qui ne dit pas son nom. a déclaré une autre commerçante. 

Pour l’heure, les autorités ne se sont pas encore prononcées sur cette situation qui laisse de nombreux compatriotes dans le désarroi. Les regards sont désormais tournés vers le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et de l’Alimentation, Biendi Maganga-Moussavou qui a été interpellé par les pêcheurs locaux et qui on l’espère ne restera pas insensible face à cette situation.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales