dimanche,13 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: Pamphile N’nang Aboghe ecope de 15 ans de prison pour viol...

Port-Gentil: Pamphile N’nang Aboghe ecope de 15 ans de prison pour viol sur une déficiente mentale

Pamphile N’nang Aboghe, un compatriote marié à Cecile Paviola Minkue Mi Ondo, a été reconnu coupable de viol sur sa belle-sœur âgée de 15 ans et déficiente mentale par la Cour criminelle de Port-Gentil le lundi 26 avril dernier. Il écope de la peine de 15 ans de réclusion criminelle dont 5 avec sursis, rapporte notre confrère L’Union.

Que s’est-il passé dans la tête de Pamphile N’nang Aboghe pour qu’il en vienne à agresser sexuellement une personne atteinte de déficience mentale, qui plus est, sa belle-sœur ? C’est la question que se posent les proches de la famille estomaqués par la méchanceté de ce dernier. Selon le récit de notre confrère L’Union, les faits se seraient produits en 2017 à Port-Gentil, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime. La victime âgée de seulement 15 ans, venait de s’installer chez Cecile Paviola Minkue Mi Ondo, sa cousine.

En signe de respect, elle appelle son beau-frère « Tonton Pamphile ». Sauf qu’elle est loin de se douter que son cher tonton nourrissait des envies criminelles à son égard. D’ailleurs, Pamphile N’nang Aboghe attendra que son épouse s’absente pour assouvir sa libido sur la jeune fille déséquilibrée. Pour ce faire, il lui aurait intimé l’ordre de le suivre dans la chambre. Une fois là-bas, il la moleste et abuse allègrement d’elle et ce, sans se préserver. Il finit par lui promettre des représailles au cas où elle révélait l’affaire.

Des menaces qui ne pèsent pas lourd tant la victime trouvera le courage de tout dire à sa cousine, rentrée de ses activités quotidiennes. Étrangement, elle se fera rouée de coups par cette dernière qui lui impute le tort. Quelques jours plus tard, la victime décide de rentrer chez sa maman. C’est là-bas qu’elle sera questionnée sur les hématomes sur le long de son corps. Sans rechigner, elle dénonce sa cousine tout en précisant la raison qui lui a valu ce châtiment corporel. Sapristi ! La gamine s’est fait violer par son beau-frère.

Il n’en faudra pas plus pour que l’affaire soit portée devant les autorités judiciaires de la localité. Une démarche qui vaudra la mise en garde à vue du mis en cause puis son incarcération à la prison du château. Après 4 ans en détention préventive, Pamphile N’nang Aboghe a comparu devant la Cour criminelle le lundi 26 avril dernier pour viol sur mineure déficiente mentale. À la barre, il reconnaîtra l’entièreté des charges portées à son encontre. 

Pour sa part, le ministère public a requis la peine de 30 ans d’emprisonnement. Une requête jugée trop lourde pour la défense qui a soulevé l’impertinence des certificats médicaux fournis, non sans demander des circonstances atténuantes. Au terme des débats, il sera jugé coupable du crime susmentionné et condamné à 15 ans de réclusion criminelle dont 5 avec sursis.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance