lundi,28 novembre 2022
AccueilA La UnePort-Gentil: Ossouka Raponda ouvre le bal des promesses de campagne ? 

Port-Gentil: Ossouka Raponda ouvre le bal des promesses de campagne ? 

Ecouter cet article

A l’abandon depuis plusieurs années, le projet de construction de l’université internationale de Port-Gentil est finalement revenu dans le débat politique. En effet, alors qu’elle était en visite dans la cité pétrolière, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a annoncé la livraison pour juin 2023 de ladite université. Une nouvelle bien accueillie par les population mais qui ressemble à un énième coup de com au vu des nombreuses promesses faites par le gouvernement et non réalisées.

Depuis son accession à la magistrature suprême en 2009, Ali Bongo Ondimba n’a pas tari de promesses envers le peuple gabonais. Ce peuple-là même qui, selon les résultats confirmés par la Cour constitutionnelle, l’a élu deux fois en 2009 et en 2016, malgré une vive contestation d’une partie de ce même peuple avec les conséquences dramatiques que chaque Gabonais a en mémoire. Mais au-delà des mots et du tapage médiatique, plusieurs effets d’annonce n’ont jamais été suivis d’une matérialisation de ses promesses électorales ou promesses d’accalmie faites lors des discours à la Nation. Résultats des courses, le pays traverse une grave crise de confiance et de légitimité envers le gouvernement de la République.

Dernier fait en date, la visite du Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda dans la ville de Port-Gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime. Laquelle a durant cette descente sur le terrain fait le tour de nombreux chantiers de la cité pétrolière et a indiqué la livraison de l’Université internationale de ladite ville pour le mois de juin 2023. Une annonce pour laquelle de nombreux riverains sont sceptiques d’autant plus que les Universités de Mouila, Oyem et Booué ne sont, à l’heure où nous couchons ces lignes à peine sorties de terre alors qu’elles auraient dû être mise à disposition des populations depuis plusieurs mois maintenant.

Un constat funeste et consternant qui ne s’explique que par la négligence et l’affabulation des gouvernants, lesquels avaient pourtant, dans leurs multiples projets fait de grandes promesses et annoncé mettre en priorité l’éducation de la jeunesse. Par ailleurs, une autre visite de la première ministre est prévue en novembre prochain. Laquelle permettra de s’enquérir personnellement de l’état d’avancement des travaux. Mais pour l’heure, tout ceci ne semble être qu’effet d’annonce et poudre de perlimpinpin. 

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x