samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UnePort-Gentil: les habitants de PG2 inquiets des lignes de haute tension au-dessus...

Port-Gentil: les habitants de PG2 inquiets des lignes de haute tension au-dessus de leurs maisons

Ecouter cet article

Les habitants du quartier dit PG2, dans le deuxième arrondissement de la commune de Port-Gentil, la capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime, sont en proie à la crainte depuis plusieurs semaines. Et pour cause, les riverains disent être en danger permanent après la nouvelle construction des pylônes haute tension entre les maisons d’habitation, susceptibles d’avoir une incidence sur la santé. 

La construction d’installations électriques au quartier PG2 à Port-Gentil serait l’objet d’une vague d’inquiétudes auprès des riverains. En effet, ne tenant pas compte de la proximité des habitations, des pylônes ont été installés et des câbles qui vont relier les antennes haute tension sont en cours d’installation au grand dam des populations qui craignent pour leur santé.

S’ils disent ne pas vouloir s’opposer au développement de leur quartier et de la commune, les habitants du quartier ont fustigé les nouvelles installations qui sont faites sans prendre en compte les consignes de sécurité. « PG2, réunis en collectif, a exprimé son mécontentement et souhaite que les câbles haute tension puissent passer, soit sous terre, soit par le bord de mer qui est non loin du quartier. Nous voulons le développement de notre quartier mais pas un développement qui expose nos vies », a déclaré un riverain à nos confrères de l’Agence gabonaise de presse(AGP).

Entre les gros tuyaux permettant de dégager et de brûler les gaz excédentaires d’hydrocarbures et ceux servant au transport à grande distance et en grande quantité du pétrole, les habitants du quartier PG2, disent être en danger avec la nouvelle construction des antennes haute tension entre les maisons d’habitation. « Nos vies sont en danger dans ce quartier. En plus du pétrole qui passe sous terre, le gaz dans l’air, on veut encore nous imposer le passage de la haute tension au-dessus de nos toitures », a déclaré un riverain.

Il faut dire que malgré les multiples interpellations aux autorités locales, aucune solution n’a été trouvée. Faut-il rappeler que selon une étude de l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) en France les champs magnétiques à basses fréquences, générés notamment pas les lignes à haute tension pourraient avoir un impact sur la santé. Selon l’agence sanitaire, ils représentent par exemple un risque « possible » de leucémie chez les enfants vivant à proximité.  

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop