jeudi,20 janvier 2022
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: les anciens employés d'Ortec plongés dans la précarité

Port-Gentil: les anciens employés d’Ortec plongés dans la précarité

Ecouter cet article

Afin de fustiger le silence de la justice et de l’Inspection du travail qui ont pourtant enregistré leur plainte à la suite de leur licenciement économique intervenu en 2020, les anciens employés de l’agence Ortec Services Industrie Gabon ont décidé de monter au créneau. Ainsi, les 21 plaignants ont invité les plus hautes autorités du pays à intervenir dans leur litige avec leur ancien patron pour qu’il connaisse enfin son épilogue.

En attente depuis plus d’un an de la décision du tribunal concernant l’affaire qui les lie à leur ancien patron, les ex agents de groupe Ortec Services Industrie Gabon en appellent à l’intervention des autorités gouvernementales. Ainsi, réunis à Port-Gentil, les employés qui avaient été licenciés pour raison économique en 2020 réclament le paiement de leurs droits. Eux, dans la plainte, ne semble pas aboutir.

Toujours en attente après plusieurs mois, les agents disent être clochardisés et fustigent le silence des autorités qui semblent insensibles au sort de ces compatriotes. « Nous sommes des pères et des mères de famille. Nous avons des responsabilités dans nos maisons et nos enfants que nous devons scolariser. Or, jusqu’à présent, certains parmi nous n’ont pas encore inscrit leurs enfants. Tout ce que nous demandons, c’est que nos droits soient payés, qu’on nous donne ce qui nous revient de droit », a déclaré un des anciens agents de Ortec Services Industrie Gabon.

Une situation pour laquelle les agents s’en remettent au numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba afin qu’une solution idoine soit trouvée. Pour rappel, le Groupe Ortec se présente comme une référence pour la maintenance industrielle complète, prédictive, préventive ou curative. Il intervient notamment dans des opérations de manutention et de levage sur les sites industriels ainsi que pour le transfert, la déconstruction et le démantèlement industriel.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop