jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UnePort-Gentil: le tribunal du travail autorise l’obligation vaccinale

Port-Gentil: le tribunal du travail autorise l’obligation vaccinale

Ecouter cet article

Saisi par l’organisation nationale des employés du pétrole (Onep) pour dénoncer le caractère arbitraire de l’imposition du vaccin Covid-19 par la société pétrolière Perenco, le Tribunal du travail a tranché le litige en faveur de l’opérateur économique. Une décision qui devrait réconforter l’ensemble des opérateurs économiques de Port-Gentil qui y voient une brèche pour désormais contraindre les travailleurs à se faire vacciner au risque d’être interdits d’accéder à leurs postes.

Par l’Ordonnance du 13 décembre 2021 rendue au nom du Peuple Gabonais par le Président du Tribunal du Travail de Libreville,  en sa qualité de Juge de référé, a débouté l’Onep. Estimant qu’en obligeant au détriment des textes en vigueur, ses employés à se faire vacciner Perenco ne porte pas atteinte aux droits de ceux-ci. D’ailleurs la juridiction compétente précise qu’« il n’existe en la cause aucun trouble manifestement illicite ».

Une décision qui pourrait dorénavant faire jurisprudence à Port-Gentil. En effet, l’ensemble des opérateurs économiques y verraient une occasion d’imposer à leur tour, à leurs salariés à la fois le test et le vaccin, sous peine de perdre leur emploi. Et ce, sans risque d’être poursuivis pour atteinte flagrante aux droits individuels en l’occurrence la liberté de faire ou ne pas faire une action non obligatoire dans le territoire où le droit positif est applicable. 

Nul doute qu’une lecture critique sera faite par les acteurs de la société civile autour de cette  décision rendue par le juge de référé du Tribunal du travail de Libreville. Et pour cause, le jugement rendu semble être une interprétation subjective de la situation au mépris des dispositions légales internes ou des accords internationaux sur la question. Doit-on rappeler que le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba s’est évertué à préciser que la vaccination contre le Covi-19 ne saurait être obligatoire ? Qu’à ce titre, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a réitéré, lors de la conférence gouvernementale, qu’il revient aux populations de faire leur choix? 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop