vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Port-Gentil: le PDG organise une messe d’action de grâce «pour le rétablissement...

Port-Gentil: le PDG organise une messe d’action de grâce «pour le rétablissement total» d’Ali Bongo

Dans le cadre des activités du Parti démocratique gabonais (PDG) dans la province de l’Ogooué-Maritime, Michel Essonghe a réuni les siens afin d’organiser deux activités majeures, à savoir une caravane médicale et une messe d’action de grâce à laquelle a pris part le secrétaire général du parti Eric Dodo Bounguendza le samedi 27 avril 2019 à Port-Gentil. Si la première activité est une évidence tant les questions de santé dans notre pays sont préoccupantes, le culte pour le rétablissement total de la santé du chef de l’Etat interpelle au regard des affirmations du gouvernement de la bonne santé du président de la République Ali Bongo Ondimba depuis son retour définitif le 23 mars dernier.

C’est le samedi 27 avril dernier que les cadres militants natifs de la province de l’Ogooué-Maritime du Parti démocratique gabonais (PDG), autour du doyen Michel Essonghe ont organisé une caravane médicale au profit des populations de cette localité et une messe d’action de grâce pour le rétablissement total de la santé du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, rapporte L’Union de ce lundi 29 avril 2019. « Nous disons merci au chef de l’Etat pour cette caravane médicale dont nous savons qu’il est véritablement l’inspirateur à travers sa politique. Je suis  un malade qui s’ignorait. Sans l’opportunité de cette caravane médicale, j’aurais pu négliger et mourir bêtement », a confié un riverain à L’Union.

Cependant, à l’heure où de nombreuses questions fusent autour de la présence du président de la République dans son pays depuis son retour définitif le 23 mars dernier pour reprendre du service, le PDG a tenu à convier ses militants de Port-Gentil à assister à une messe pour le rétablissement total de la santé d’Ali Bongo Ondimba. Les cadres du parti ont réuni les chefs religieux de différentes obédiences (Catholiques, Musulmans, Célestes, Protestants, et églises dites du réveil, etc.)

« Pour réaffirmer notre attachement à la politique du président Ali Bongo Ondimba et à sa personne, lui qui n’a pas cessé de réaliser des investissements colossaux dans notre province, nous, population de l’Ogooué-Maritime venons par l’organisation de ce culte d’action de grâce implorer Dieu Tout-Puissant de poursuivre son oeuvre pour la guérison et la restauration de la plénitude des moyens de Monsieur le président de la République », précise un participant au quotidien L’Union.

Une action qui a suscité d’autres interrogations, notamment l’absence du président de la République à ladite messe, lui qui déclarait le lendemain de son arrivée au Gabon dans un tweet : « C’est avec une volonté et une énergie décuplées que je poursuis ma mission au service de notre pays. Une nouvelle étape du septennat s’ouvre ».

Pendant ce temps, la société civile et une frange de l’opposition continuent de réclamer la présence du président de la République qui n’est plus réapparu devant son peuple depuis  mars 2019 et appellent les autorités compétentes du pays à déclarer la vacance du pouvoir. Même la presse panafricaine s’en est mêlée, avec cette Une de l’hebdomadaire Jeune  Afrique qui évoque également “Le Grand flou” au Gabon, dans sa parution de cette semaine, où le visage du chef de l’Etat est d’ailleurs flouté.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt