vendredi,30 juillet 2021
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: le pasteur Ngoma aurait confié à sa femme «qu’il ressuciterait des...

Port-Gentil: le pasteur Ngoma aurait confié à sa femme «qu’il ressuciterait des morts»

Ecouter cet article

C’est le mercredi 07 avril 2021, au quartier Île Mandji derrière l’hôpital dans le 2e arrondissement de Port-Gentil, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime qu’a eu la découverte de la dépouille du pasteur Émile Pascal Ngoma. Selon L’Union, la dépouille du regretté avait été dissimulée pendant un an par sa compagne qui a confié qu’elle agissait sur les dernières volontés de l’homme de Dieu. Lequel aurait prétendu qu’il ressusciterait.

Que s’est-il passé dans cette maison entre le pasteur Émile Pascal Ngoma et sa bien-aimée avant sa disparition soudaine ? C’est la question qui taraude les esprits des populations du 2e arrondissement de la commune de Port-Gentil où le couple résidait. Et pour cause, la dépouille de l’homme de Dieu a été découverte le mercredi 7 avril dernier dans la chambre à coucher du regretté. Et ce, près d’un an après que sa famille eut constaté son absence tant chez ses parents qu’à son lieu de culte.

Excédée par les explications peu cohérentes, de l’une de leur belle-fille, la famille de l’homme de 56 ans a décidé de s’y rendre coûte que coûte. Sur place, elle défonce la porte interdite d’accès et tombe nez à nez avec l’horreur. Un corps en état de putréfaction. Les images diffusées sur la toile se passent de commentaires. Interrogée par des policiers, la mise en cause va dans une sérénité déconcertante confier qu’elle n’aurait fait que respecter la volonté de son homme.

Lequel aurait, quelques jours avant son décès, indiqué qu’il ressusciterait d’entre les morts afin d’accomplir la volonté divine qui l’élèverait au rang de « second prophète des églises célestes après le prophète Samuel Biléou Joseph Oshoffa ». Une version des faits soutenue par deux autres disciples malades à qui il promettait la guérison après sa résurrection. Autant dire que celui qui s’était autoproclamé « seigneur-évangéliste », avait prémédité son coup. Seule ombre à cette histoire, les causes de sa mort.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )