Port-gentil: le directeur général de Total Gabon menace de déguerpir les grévistes

© D.R

L’organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a déclenché ce lundi une grève générale de 15 jours à Total Gabon suite à l’échec des négociations sur les revendications des salariés, selon un communiqué de l’organisation syndicale et corroboré par des employés joint ce matin par Gabon Media Time.

Ce mouvement d’humeur des employés de la multinationale française intervient quelques jours seulement après la tentative de conciliation initiée par le ministre du Travail, Arnauld Engandji qui, malheureusement aurait rencontré l’opposition de la direction générale de Total Gabon.

Comme annoncé par l’ONEP, les employés observent depuis ce lundi matin, un mouvement d’humeur, mais sont menacés d’expulsion par le directeur général de Total Gabon. «Il estime que les travailleurs doivent observer leur mouvement hors de ses installations. Il nous a donné un délai et a déjà contacté les forces de sécurité pour nous faire déguerpir», a confié un salarié.

Nous avons tenté en vain de rentrer en contact avec la direction générale de Total Gabon. Nos contacts au niveau de Total marketing à Libreville, se sont revelés incompétents pour nous en dire plus. Il faut noter que l’Organisation nationale des employés du pétrole et la direction générale de l’entreprise pétrolière se livrent depuis quelques jours à une guerre de mot, l’Onep accusant l’entreprise de violer allègrement la législation du travail.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire