Port-Gentil: la Sonaga fait vivre un calvaire à ses usagers

© D.R

C’est un véritable calvaire et une déconvenue que viennent de vivre les passagers de la Société de navigation gabonaise (Sonaga) ce lundi 12 mars 2018 en partance du port de la capitale économique. Le navire s’est vu contraint d’écourter son périple après l’oublie de matériel nécessaire à la navigation; une situation qui a suscité un tollé chez les passagers.

Alors qu’ils pensaient rallier Libreville ce jour, les passagers de la Sonaga ont eu la malheureuse surprise de voir leur moyen de transport faire chemin en arrière. En effet, parti de l’ancien port de Port-gentil à 7 heures, après près de 2 heures de navigation et avoir traversé la zone tumultueuse d’Ozombwé, les clients de cet opérateur privé exerçant dans le transport maritime ont, sans explication apparente, vu le navire être contraint de faire demi-tour à son point d’embarquement.

Cette situation inexplicable et dangereuse est, selon une source sur place, dûe à une erreur commise par le personnel de cette entreprise.  «C’est incroyable parce qu’on se rend compte du danger qu’ils nous font courir et la seule raison qu’ils donnent c’est que les mécaniciens ont oublié du matériel technique au port», s’est insurgé un passager.

Face à cette faute monumentale et pour le plus grand désarroi des passagers, le navire a été obligé de faire demi-tour et rentrer à Port-gentil, causant de ce fait un désagrément inqualifiable à sa clientèle. «C’est inadmissible, non seulement parce qu’ils ne prennent pas la peine de bien communiquer, mais en plus cela cause du tort à plusieurs personnes qui probablement avaient des rendez-vous importants aujourd’hui», a fait remarquer un client joint au téléphone.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire