Port-Gentil: la comptable de Sigalli écrouée pour avoir dérobé plus de 16 millions

Paule Ndong, la comptable de l’entreprise Sigalli écroué © D.R

Les jours s’annoncent sombres pour Paule Ndong, comptable de l’entreprise Sigalli implantée dans le 4eme arrondissement de la  commune de Port-Gentil. La jeune dame a été placée sous les verrous à la prison centrale de la ville pétrolière pour un forfait par elle commis au sein de ladite entreprise. Il est reproché à cette employée de 27 ans d’avoir soustrait frauduleusement la somme de 16 222 000 pendant deux ans appartenant au distributeur de produits laitiers, rapporte L’Union.  



Suite à une plainte déposée contre la mise en cause au sein des services de police judiciaire( PJ) de la capitale économique,  découlant d’un constat de plusieurs anomalies dans la trésorerie de l’entreprise, l’agent comptable après son interpellation qui s’est soldée par une mise en garde à vue est passé au aveux lors de son audition.  « J’ai pris indûment dans la caisse de la société, pour satisfaire mes besoins personnels, plusieurs sommes d’argent pendant deux ans », a déclaré Paule Ndong.

Par la même occasion, l’indélicate a  tenté de justifier son acte auprès des enquêteurs en indiquant à ces derniers que, ne parvenant plus à joindre les deux bouts, à cause des prélèvements incessants opérés sur son salaire pour le remboursement d’un  crédit, elle n’a eu d’autre choix que de se servir dans la caisse de l’entreprise. Un argument jugé irrecevable au regard de la gravité des faits qui a pour conséquence immédiate l’engagement de la responsabilité individuelle de Paule Ndong devant l’autorité judiciaire compétente.

Durant la confrontation devant les officiers de la PJ, le plaignant Benjamin Simon Michault par ailleurs chef d’agence Sigalli dans l’Ogooué- maritime est revenu sur le motif de sa plainte. « Je constate depuis un certain temps, plusieurs anomalies dans la gestion de la caisse, tenue par Paule Ndong, occasionnant un important déficit chiffré à la somme de 16 222 000 francs, mais injustifié », a-t-il déclaré.

A l’issue de sa présentation au parquet de Port-Gentil, Paule Ndong a été placée sous mandat de dépôt à la prison centrale du Château où elle attend inévitablement le jugement qui sera prononcé proportionnellement à l’acte commis.

Laissez votre commentaire