dimanche,24 octobre 2021
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: imbroglio autour de l’élection du nouveau bureau de la ligue de...

Port-Gentil: imbroglio autour de l’élection du nouveau bureau de la ligue de football

Ecouter cet article

Appelée à changer son bureau à l’instar des autres ligues le 19 juin prochain, la ligue de football de l’ogooué-maritime semble être en proie à de nombreux dysfonctionnements voire à des manipulations en internes. Impliquant le bureau sortant, ces dysfonctionnements devraient d’ailleurs conduire à une suspension du processus électoral.

En dépit de leurs rôles structurants dans le développement  et la pratique du football amateur au niveau régional, les ligues de football gabonaises se confondent plutôt dans un amateurisme teinté d’absence de déontologie, comme en témoigne le cas de la Ligue de l’Estuaire ou plus récemment celui de la Ligue de football de l’Ogooué Maritime.

Il faut dire qu’à moins de 48 heures d’une élection du nouveau bureau qui doit renforcer les décisions prises lors des assises, le bureau sortant semble décidé à se maintenir par tous les moyens. En effet, comme le révèlent des informations parvenues à la rédaction de Gabon Media Time, celui-ci aurait rejeté la candidature d’Hilarion Mbala, responsable de l’AS Sogara.

Indiquant notamment que ce dernier « ne remplissait pas tous les critères » avec en point d’orgue la non-démission de son poste de président de Sogara, le comité électoral a donc dans un premier temps écarté celui qui est présenté comme « le choix des footballeurs de la province ». Si depuis, les choses ont changé sous l’impulsion du SG du ministère des Sports qui a confirmé la tenue du scrutin, cette situation a laissé des traces.

Au final, prévu pour ce samedi, soit tout juste un mois après la clôture de la task force sur le national foot 1 et 2 qui a notamment acté la nécessité de mettre en place les organes de la régulation sportive, ce processus électoral a une nouvelle fois mis en exergue les difficultés de mise en oeuvre de la politique nationale du sport. Une politique qui doit pourtant conduire à la mutualisation des charges de l’organisation du championnat.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop