Port-Gentil: Gabriel Tchango, un manager reconnu à la tête de la mairie

Gabriel Tchango, nouvel édile de la capitale économique © D.R

C’est sans aucun doute l’accomplissement d’une ambition nourrie depuis plusieurs années. Après avoir été successivement député puis ministre d’Etat du temps d’Omar Bongo Ondimba, Gabriel Tchango vient de voir son rêve se réaliser puisqu’il a été élu ce dimanche 3 février 2018 comme nouveau maire de la commune de Port-Gentil.

Avec 72 des 73 suffrages exprimés par les conseillers municipaux de la capitale économique réunis en session élective, l’ancien ministre remplace à ce poste le très controversé Bernard Aperano. Son élection n’a d’ailleurs pas été une surprise, militant du Parti démocratique gabonais (PDG) il avait déjà été investi par ce dernier.

Avec une large majorité au sein du conseil municipal de l’ile Mandji soit 60 conseillers sur 73, la désignation de Gabriel Tchango est passée comme une lettre à la poste. Il faut indiquer que ce cinquantenaire, homme d’affaires brillant a connu très tôt les bancs de la salle du conseil. Il avait d’abord été conseiller municipal indépendant en 2008, puis conseiller municipal PDG depuis 2013.  

A la tête de la mairie de la ville pétrolière, Il devra faire valoir son expérience managériale. Homme de terrain et de conviction, il était, avant son ascension dans l’arène politique, connu pour être un homme d’affaires avisé. Avec ses entreprises comptant 939 employés, Gabriel Tchango est le deuxième employeur de la ville après l’État,m. Une donnée non négligeable, 98 % de ces employés étant de nationalité gabonaise.

Il succède donc à des grandes figures de la ville tel que le Général Rizombo, Marie-Augustine Houangni Ambouroue, Pierre-Louis Agondjo Okawé, Séraphin Ndaot Rembogo ou André-Jules Ndjambé et devra s’atteler à redonner confiance à une ville et à des habitants qui en ont besoin, après la vague de licenciements ayant eu lieu dans cette ville longtemps fleuron de l’économie gabonaise.

Laissez votre commentaire