dimanche,18 avril 2021
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: explosion du phénomène des maisons transformées en lieux de culte

Port-Gentil: explosion du phénomène des maisons transformées en lieux de culte

C’est le mécanisme mis en place par plusieurs chefs religieux prétendument « inspirés par le Saint-Esprit » pour contourner la réduction à 30 personnes par culte.  En effet, dans la capitale économique du Gabon, les maisons d’habitation sont transformées en lieux de culte couramment appelés « cellules de prière » et ce , à l’abri des regards indiscrets.

C’est dans l’optique de poursuivre leurs enseignements bibliques que bon nombre de chrétiens multiplient les initiatives. Après la tentative de paiement de la dîme et des offrandes par Airtel Money, place à la célébration discrète des cultes. En effet, ces  derniers s’organisent en catimini pour entretenir les fidèles dans des maisons d’habitation. Chaque soir des dizaines de personnes s’attroupent pendant plus d’une demi-heure.

C’est donc dans ces maisons privées que les « brebis » et leurs doyens spirituels font leur culte. Et très souvent, sans l’observation des gestes barrières recommandés par les plus hautes autorités de la nation en l’occurrence le chef de l’État Ali Bongo Ondimba qui a fait de la lutte contre la propagation du coronavirus une priorité. De quoi faire jaser les riverains qui craignent que ces lieux de prière ne deviennent des foyers de contaminations.

Toute chose qui aura conduit, un des notables du premier arrondissement de Port-Gentil à interpeller les autorités compétentes afin qu’elles se saisissent du dossier. Le but n’étant pas d’interdire la célébration des cultes mais de veiller à la sécurité sanitaire de ces personnes qui guidées par la foi omettent le danger qui les guette. Vivement que les contrôles y soient menés par les agents du ministère de la Santé rompus à la tâche.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion