samedi,27 novembre 2021
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: deux délinquants fauniques aux arrêts pour trafic d'ivoire

Port-Gentil: deux délinquants fauniques aux arrêts pour trafic d’ivoire

Ecouter cet article

Malgré le durcissement de la législation en matière de criminalité faunique, les trafiquants d’espèces animales semblent ne pas être découragés. La preuve, avec l’interpellation le vendredi 19 novembre 2021, à Port-Gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime d’Emmanuel Deunguen de nationalité camerounaise plus connu sous nom d’Eddy et son complice Paul Anyanwu dit « Polo » de nationalité nigériane accusés de trafic d’ivoire

Ces interpellations ont été rendues possibles grâce à une opération menée conjointement entre l’antenne de agents de la Gendarmerie de l’Océan et la Direction provinciale des Eaux et Forêts, appuyée par l’ONG Conservation justice qui a permis de mettre la main sur les deux présumés trafiquants. Les deux hommes employés au Port de ladite ville en qualité de docker ont été interpellés le 19 novembre dernier, en possession de deux pointes d’ivoire sciées en quatre morceaux.

En effet, c’est grâce à un traquenard que les deux délinquants fauniques ont été interpellés alors qu’ils tentaient de vendre leur butin. « Les deux hommes s’étaient fixé rendez-vous dans un lieu discret. La nouvelle d’une transaction illicite d’ivoire étant parvenue aux oreilles des agents de la Gendarmerie de l’Océan. Déployés sur le lieu indiqué, les agents ont procédé à l’interpellation d’Emmanuel Deunguen et de Paul Anyanwu. Ils étaient en possession de deux pointes d’ivoire sciées en quatre morceaux qu’ils étaient sur le point de vendre », précise le communiqué de l’ONG Conservation justice.

A noter que Emmanuel Deunguen et Paul Anyanwu seront présentés dans les prochains jours devant le parquet spécial de Port-Gentil pour répondre des faits de détention et tentative de vente d’ivoire sans autorisation des administrations compétentes. Selon les dispositions de l’article 388 du code pénal, ces derniers risquent jusqu’à 10 ans de prison.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop