Port-gentil: le BDC s’enracine dans le 2ème arrondissement

le secrétaire général exécutif du BDC, Guy Christian Mavioga © GMT

En prélude aux élections législatives prévues se tenir cette année et dans l’optique d’étendre la présence de son parti sur l’ensemble du territoire national, le secrétaire général exécutif du Bloc démocratique chrétien ( BDC), Guy Christian Mavioga a séjourné ce samedi 28 juillet 2018 dans la capitale économique du pays. À cette occasion, il a procédé à l’installation du coordonnateur de cette formation politique dans le deuxième arrondissement de cette ville.

C’est accompagné de quelques membres du bureau exécutif notamment Boulingui Ifounga ou encore Anicet Mvoumbi,  que le leader du Bloc démocratique chrétien est allé au contact des populations du 2ème arrondissement de Port-gentil et plus particulièrement au quartier Mini-prix. Il était question lors de ce déplacement d’échanger avec les habitants de cette circonscription, mais aussi y installer les structures de base du parti.  

Après le mot de bienvenue du représentant des populations qui n’a pas manqué de saluer cette initiative qui démontre la volonté de cette formation politique d’être représentée sur l’ensemble du territoire national et plus particulièrement dans la cité pétrolière, l’épouse du leader du BDC, Claudine Ayo a pour sa part invité les populations port-gentillaises à s’impliquer dans le débat politique afin de faire bouger les choses et arriver à un véritable changement dans le pays.

Devant une centaine de partisans, Guy Christian Mavioga a relevé que sa présence dans la capitale économique avait pour objectif de mettre en place les structures qui auront la charge «de défendre les intérêts des Gabonais sous le label du Bloc démocratique chrétien». Il s’est dit fier que la formation politique dont il a la charge ait enregistré à l’heure actuelle un peu plus de 500 adhésions, démontrant ainsi l’intérêt que portent les populations au BDC.

Il a par la suite insisté sur la nécessité de s’unir afin que le Gabon connaisse un véritable changement. «Nous ne disons pas ce soir que le Gabon peut changer, nous disons que le Gabon doit changer mais avec le soutien du peuple. Nous ne pouvons pas faire votre bonheur sans vous. Il faudra que chacun prenne sa responsabilité pour essayer de mettre sa vie sur le droit chemin», a-t-il martelé.

«Nous avons décidé de venir encourager les hommes et les femmes du 2ème arrondissement, comme nous l’avons fait dans le premier, mais aussi vous dire qu’ensemble nous devons changer le Gabon car les ténèbres sont en train de dominer alors que nous sommes la lumière de ce pays», a lancé Guy Christian Mavioga sous un tonnerre d’applaudissements.

Après l’installation du coordonnateur de cette circonscription, il a retiré son soutien aux mesures gouvernementales, mais aussi souhaité que l’exécutif aille plus loin en réduisant la taille du gouvernement, mais aussi que les économies réalisées puissent servir à booster l’emploi.

Laissez votre commentaire