vendredi,22 octobre 2021
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: 15 ans de prison pour Constantin Birinda pour vol à main...

Port-Gentil: 15 ans de prison pour Constantin Birinda pour vol à main armée

Ecouter cet article

La session criminelle de la Cour d’appel de Port-Gentil, chef-lieu de l’Ogooué-Maritime se poursuit et chaque jour, une nouvelle affaire alimente les conversations dans la salle des pas perdus. Le 31 mars dernier, ce fut la comparution de Constantin Birinda pour vol à main armée. Au terme de son procès, il a été reconnu coupable et condamné à 15 ans de prison.

Les faits se seraient déroulés dans la nuit du 1er au 02 août 2018 vers 02 heures du matin. De retour d’une veillée funèbre, Claude Bouloubi et son cadet, Anaïck Nkoma sont interpellés par deux individus alors qu’ils empruntent la voie menant au quartier Trois-Filaos. Les deux agresseurs armés d’une machette parviennent à leur fin en dérobant aux victimes un téléphone portable ainsi qu’une somme de 100.000 FCFA.

Le lendemain, en se rendant au quartier Château pour des achats, Claude Bouloubi rencontre un jeune homme qui tente de liquider un téléphone identique à celui qu’on lui a volé la veille. Il se rapproche du revendeur et lui indique que ce téléphone lui a été dérobé lors d’un braquage. Le jeune homme, pris de panique, va tenter de s’enfuir mais sera rattrapé par la foule, maîtrisée et conduit à la brigade de l’Océan. Une fois sur place, il coopère et conduit les agents de la brigade chez l’ami qui lui a remis l’appareil, Constantin Birinda qui sera appréhendé après avoir menacé les forces de l’ordre avec un couteau.

Lors de sa comparution, l’accusé a soutenu avoir acheté le téléphone avec un inconnu et l’a ensuite remis à son ami Darel pour qu’il le vende, tout en niant les faits qui lui ont été reprochés. Le ministère public représenté par le Cyrius Nzamba le procureur général, a fait la démonstration de l’accusé et a requis une peine de 20 ans de prison.

Son avocate, Me Annie Ogowet a quant à elle plaidé l’acquittement à titre principal tout en appelant à la sagesse de la cour. Constantin Birinda a été reconnu coupable de crime de vol avec usage d’arme et condamné à 15 ans de réclusion criminelle conformément à l’article 295 du nouveau code pénal.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop