PMUG: Les gagnants de 25 et 150 millions ont reçu leurs chèques

Le DGA du PMUG, Etienne Mambenda remettant le chèque à l'heureux gagnant © GMT

Le Pari mutuel urbain gabonais (Pmug) a procédé ce mardi 2 avril à la remise des chèques aux deux vainqueurs du quinté+. Ces parieurs, qui ont respectivement reçu des mains d’Etienne Mambenda, directeur général adjoint du Pmug, les cagnottes de 25 millions et 150 millions de Fcfa, ont livré leur satisfaction et incité les parieurs à tenter leurs chances.



Le Pmug a donné rendez-vous à la presse nationale et à  tous les amoureux des paris sportifs dans son enceinte, afin de procéder à la remise des chèques aux lauréats des Quinté+. Ces derniers se sont partagé la coquette somme de 200 millions Fcfa, répartie en trois lots, à savoir 25 et 150 millions à Libreville et 25 millions à Port-Gentil. Au final ce ne sont que deux parieurs qui par leur fidélité et leur sens du jeu ont décroché lesdits lots. Deux sujets béninois et camerounais approchant la cinquantaine.

L’heureux vainqueur du prix de 150 millions Fcfa a traduit sa joie en saluant le Pmug et en incitant les autres parieurs à continuer à tenter leur chance.  « Vraiment je suis dans la joie et je ne pensais pas gagner ce gros prix un jour. Pmug réalise mes rêves. En 10 ans de jeux, ma plus grande récompense a été de 100 000 Fcfa au plus. J’exhorte donc tous les parieurs à ne pas baisser les bras », a-t-il lâché avant d’esquisser un pas de danse.

Quant au second récipiendaire du quinté+, il a imité son compère de jeux en louant l’impact du Pmug dans la vie des parieurs chaque jour. « Le pari mutuel urbain gabonais nous donne la possibilité de concrétiser nos rêves. Hier j’étais endetté, aujourd’hui je suis solvable et millionnaire. J’ai un gros projet dans ma tête qui va voir le jour. Je profite pour dire aux autres que ce n’est pas peine perdue que de parier », s’est-il exclamé.

Le directeur général adjoint Etienne Mambenda, a tenu à remercier les lauréats pour la confiance placée au Pmug, avant d’annoncer le paiement immédiat de leur dû. « Il y a un mois, un compatriote gabonais a reçu 100 millions. A Port-Gentil, la semaine dernière nous avons remis une cagnotte similaire. Dès avril  il y aura 3 courses, cela permettra aux parieurs de pouvoir gagner davantage. Et il faut noter que le paiement est systématique. C’est-à-dire qu’une fois la course finie, nous payons le lauréat dans un délai de 10 à 15 minutes », a– t-il précisé.

Laissez votre commentaire