Plus de 100 milliards de Fcfa de chiffre d’affaires pour la SEEG au premier semestre 2018

Siège sociale de la SEEG © SEEG

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ne connaît visiblement pas la crise en ces temps d’austérité. Ainsi, dans son dernier rapport relatif aux indicateurs économiques des différentes sociétés présentes sur le territoire, la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale indique que la SEEG a réalisé un chiffre d’affaires de près de 98 milliards de Fcfa au premier semestre.



C’est ce qu’on appelle rouler sur l’or. Malgré une qualité de service qui laisse souvent à désirer comme en témoignent les nombreuses plaintes des populations sur l’ensemble du territoire, la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), qui vient de se voir attribuer un nouveau directeur général, continue d’engranger des sommes faramineuses.

En effet, selon les données fournies par la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale, elle a enregistré au cours des six premiers mois de l’année en cours, un chiffre d’affaires frôlant les 100 milliards de Fcfa. Si ce chiffre confirme la bonne santé de l’entreprise, il est directement imputable à une hausse de 8% du prix moyen du m3 d’eau au grand dam des consommateurs.

À noter que sur la période, la branche de l’énergie électrique a enregistré une baisse de sa production nette de 2%. La production d’eau potable quant à elle a enregistré une baisse de 1,4% à 58,9 millions de m3 à fin juin 2018. Ce qui a conduit à une baisse des volumes facturés hors cession, qui se sont repliés de 6,4%.

Laissez votre commentaire