PIB : 3,4% de croissance attendue en 2018

Jean Fidèle Otandault, ministre du Budget des Comptes publics © GMT

Dans un entretien accordé à la presse nationale au ministère du Budget et des Comptes publics, le jeudi 28 décembre dernier, en marge de l’adoption du projets de loi des finances, Jean Fidèle Otandault, a estimé que la croissance du Gabon devrait avoisiner les 3,4% en 2018, selon les prévisions du FMI rattachées à celles de son administration.

Si l’année 2017 fut morose du fait de la grave crise économique qui a secoué le pays et maintenu la croissance à un taux extrêmement bas, soit de 0,8%, Jean Fidèle Otandault a déclaré avec enthousiasme que «cette croissance mesure bien évidemment la richesse que nous créons dans notre pays; nous sommes allés sur une hypothèse de la croissance du PIB  de 3,4 % en 2018 contre 0,8% en 2017»

Fondant son hypothèse sur les prévisions du FMI, le ministre a poursuivi son propos sur une note d’optimisme: «nous avions fait un effort sur la dette (extérieure et intérieure), et nous percevons aujourd’hui des signes de reprise». Rappelons que ladite loi des finances prévisionnelles 2018, est estimée à 2688 milliards de Fcfa, contre 2860,08 milliards en 2017; soit 172 milliards de Fcfa en moins.

Le budget servira en partie à éponger la dette extérieure d’une part et à l’investissement d’autre part.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire