Pétrole : les cours remontent à leur plus haut niveau en 2016

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et les principaux pays non membres du cartel, ont conclu en novembre dernier un accord de limitation de la production d’hydrocarbures. Celui-ci semble avoir produit l’effet escompté. Les cours du pétrole ont atteint, la semaine dernière, leurs plus hauts niveaux de l’année. 

À New York, le cours du baril de WTI, la référence sur le marché américain, a atteint vendredi 23 décembre un sommet, à 53,02 dollars sur le contrat pour livraison en février. En Europe, à plus de 55 dollars, le baril de brent est lui aussi proche des plus hauts annuels.

Une nouvelle qui a conduit les analystes de JPMorgan à revoir à la hausse leurs estimations des prix du pétrole, même si leur objectif de cours reste très raisonnable, à 56,25 dollars pour le baril de WTI nous rapporte Direct Infos Gabon. « Cette modération s’explique par la position dominante des États-Unis qui pourraient profiter de la hausse actuelle des cours pour faire repartir leur production. » poursuit le site.

Baker Hughes, le géant américain des services pétroliers,  fait quant à lui déjà état d’une augmentation du nombre de puits actifs outre-Atlantique. Comptant certainement sur une reprise de la production d’hydrocarbures issue du gaz de schiste, rentable à partir d’un baril à plus de 50 dollars.

Laissez votre avis