Pétrole : le gouvernement entérine la cession d’actifs terrestres de Shell Gabon

© DIG

Le vendredi 29 septembre dernier, dans l’enceinte du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, le gouvernement a officiellement entériné, la cession des actifs terrestres de Shell Gabon au profit de Assala Energy, une société fonds d’investissement de l’américain Carlyle.

L’Etat gabonais était représenté par les ministères du Pétrole et des Hydrocarbures entre le ministre Pascal Houangni Ambouroue (Pétrole) et Régis Immongault  de Economie,  la société  Shell Gabon par  son président directeur général, Osa Igiehon et Assala Energy par une forte délégation conduite par son directeur Afrique.

Pascal Houagni Ambouroue s’est réjoui de la reprise de Shell Gabon par Assala Energy. «Le gouvernement tient absolument à relancer la production dans le secteur pétrolier. Nous voulons faire en sorte que dans les mois et les années à venir, la production pétrolière batte son plein au niveau du Gabon»; a-t-il précisé.

Cette transaction couvre toutes les opérations pétrolières et gazières terrestres de Shell et les infrastructures au Gabon, constitués principalement de cinq champs opérés (Rabi, Toucan/Robin, Gamba/Ivinga, Koula/Damier, et Bende/M’Bassou/Totou), des participations dans quatre champs non opérés (Atora, Avocette/M’Boukou, Coucal, et Tsiengui Ouest), ainsi que le réseau de pipeline.

Laissez votre commentaire