mercredi,2 décembre 2020
Accueil A La Une Pétition contre l’homosexualité: Les Démocrates annoncent la 2e phase de sensibiliation

Pétition contre l’homosexualité: Les Démocrates annoncent la 2e phase de sensibiliation

Lancée en juillet dernier, la pétition contre la dépénalisation de l’homosexualité pour contrer la volonté du gouvernement de laisser impunie la pratique de cet acte considéré par beaucoup comme contre nature vient de faire l’objet d’un bilan par les reponsables du parti poitique Les Démocrates qui ont effectué un bilan de la première phase qui devrait déboucher sur une seconde phase. 

« Défendre l’intégrité de nos valeurs traditionnelles africaines et bantu » et « restaurer la volonté violée des Gabonaises et Gabonais », c’est là entre autres les raisons qui ont poussé le 7 juillet dernier le président du parti Les Démocrates Guy Nzouba Ndama à «  lancer une pétition nationale pour dire NON à la dépénalisation de l’homosexualité en terre gabonaise ». 

Plusieurs mois après le lancement de la phase 1 de la pétition nationale sur le « Non à la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon »  par plusieurs partis de l’opposition, les membres de la Coalition démocratique de l’opposition se sont retrouvés le 5 novembre dernier, au siège dudit parti, pour une réunion de mise  au point. 

L’objectif du directoire de la formation de Guy Nzouba Ndama avait pour but de « féliciter l’ensemble des militants, partisans et sympathisants qui se sont mobilisés massivement, à cet effet, pour recueillir les signatures des compatriotes à cette pétition nationale sur l’ensemble du territoire » a-t-on pu lire chez un confrère

Le premier vice-président, Léon Paul Ngoulakia du parti Les Démocrates a tenu un discours visant à fixer un cap sur les objectifs à court, moyen et long termes de cette sensibilisation contre cette pratique qui déprécie les valeurs traditionnelles gabonaises.  Raison pour laquelle, au terme de cette première phase, la deuxième phase est en cours de lancement. 

Selon Léon Paul Ngoulakia, au « regard de l’engouement et l’intérêt suscité par les populations autour de cette opération de collecte de signatures, une nouvelle campagne est prévue reprendre à compter de ce Jeudi 05 novembre 2020 ». L’occasion pour ce dernier « de prodiguer de sages conseils aux jeunes qui vont se redéployer dans les rues de Libreville et ses environs », a-t-il indiqué. 

 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion