Perenco reprend des actifs de Total Gabon

© Le Monde

Dans l’optique de booster sa capacité de production de brut, l’entreprise Perenco a procédé à l’acquisition d’une partie des actifs de la filiale gabonaise de la multinationale Total. La signature de cet accord était présidée par le Ministre du Pétrole, Pascale Houangni Ambouroue et celui de l’Economie, Régis Immongault.

En effet, c’est le 30 septembre dernier que, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, et les responsables des entreprises Total Gabon et Perenco, ont ratifié la convention relative à la cession des actifs signée le 27 février 2017 entre deux multinationales.

Cette signature qui marque un tournant décisif dans l’activité de l’entreprise lui permettra d’accroître sa productivité. Entamée il y a un peu plus d’un an, l’aboutissement de ces négociations «va permettre désormais à Perenco de pouvoir exploiter les champs matures de Total Gabon», a expliqué le ministre du Pétrole.

Abordant la question de l’avenir de Total Gabon, le directeur général, Henri-Max Ndong Nzue, s’est voulu rassurant, «cette opération permet de nous recentrer sur nos activités en mer sur laquelle nous pouvons également apporter de la valeur pour l’industrie pétrolière gabonaise. Une stabilisation et une croissance de la production. Nous allons poursuivre nos efforts d’exploitation au Gabon et l’avenir nous dira si nous sommes capables de découvrir de nouveaux gisements dans notre bassin pétrolier», rapporte le site DirectInfosGabon.

Le directeur Afrique de Perenco, Denis Chatelan, a quant à lui salué une opportunité pour son entreprise d’augmenter «la production des champs matures au Gabon, puisque c’est le savoir-faire essentiel de l’entreprise».

L’accord du 27 février 2017 confère à la compagnie pétrolière Perenco la propriété de cinq champs parmi lesquels Avocette, Atora, Coucal ainsi que le réseau de pipelines qui relient Rabi et Coucal au terminal du Cap Lopez. A cela il faut associer une partie de sa participation dans le champ en mer d’Hylia, indique par ailleurs le site spécialisé.

Laissez nous votre commentaires