Le PAZH en soutien aux coopératives Itsana, CAHB et Abietu  

Projet d'appui à la gestion durable des zones humides critiques du Gabon © GMT

Dans le cadre de ses activités, le Projet d’appui à la gestion durable des zones humides critiques du Gabon (PAZH) a procédé les 20 et 23 juillet derniers à une remise d’équipement et petits matériels d’exploitation aux coopératives agricoles de la Ngounié et des coopératives spécialisées dans le tourisme communautaire et la production de produits forestiers non ligneux dans l’Ogooué-Maritime. Cette action s’inscrit dans le cadre de la «sous-composante 2. 3» du PAZH, en offrant un appui aux communautés  riveraines des sites Ramsar.



En effet, c’est le vendredi 20 juillet 2018 au conseil départemental de la Boumi-Louetsi, qu’à eu lieu la cérémonie de remise de matériel aux  coopératives agricoles Itsana et la coopérative de la Haute Boumi de Mbigou (CAHB). Ces derniers ont donc reçu ce don des mains des autorités locales notamment le Maire de la commune de Mbigou Etienne Boungomba Lebita et le Président du conseil départemental de la Boumi-Louetsi Alexis Mokoumbi.

Composé de petits tracteurs, brouettes, haches, cuves et autres petits équipements, ce matériel permettra à ces coopératives de poursuivre leur activité en adoptant des pratiques agricoles qui promeuvent l’utilisation de techniques respectueuses de l’environnement et plus particulièrement par l’utilisation par exemple d’engrais naturels. Il faut noter que la coopérative agricole Itsana  fait dans la production vivrière de légumes tandis que la CAHB est spécialisée dans la production de manioc.

Par la suite,  l’unité de coordination du PAZH a également sejourné à Sétté Cama, où elle a procédé, en présence du Préfet de cette circonscription, Adrien Moukabi, à une remise de matériel à la coopérative Abietu, qui fait dans le «tourisme communautaire».

Au nombre de matériel reçu par cette coopérative on pouvait compter des lampes torches frontales, GPS et matériel de guidage pour des randonnées. Des ustensiles de cuisine, du matériel électroménager ainsi que de la literie. Ils permettra à terme aux responsables d’améliorer les conditions d’hébergement de la case Abietu, une auberge de passage pour visiteurs.

En outre Les «Mama Mafoubou» qui fabriquent artisanalement des nattes, paniers et autres produits forestiers non ligneux, ont bénéficiés quant à elles, de la construction d’une case à fonction multiple, avec notamment un espace qui leur servira pour l’exposition de leurs produits.

Il faut rappeler que le Fonds pour l’Environnement mondial (FEM), par le canal de la Banque Mondiale, encourage les efforts des communautés locales qui veillent au quotidien à la sauvegarde de ses différents habitats et espèces à travers les activités du PAZH et les activités génératrices de revenus initiés par les populations locales (AGRs).

Laissez votre commentaire