Paulette Oyane: «Le Gabon, un mouroir à ciel ouvert !»

Paulette Oyane © D.R

La situation socio-économique du Gabon continue de susciter des inquiétudes au sein de la société civile. Entre mesures d’austérité jugées impopulaires et réchauffement du climat sociale avec des menaces de grève dans plusieurs secteurs d’activités, l’avenir des gabonais fait un grand saut dans l’inconnu pour l’avocat au Barreau du Gabon et ancien ministre Paulette Oyane Ondo. Nous publions in extenso l’intégralité de sa réflexion.  

« Le Gabon, un mouroir à ciel ouvert !


Les choses étant ce qu’elles sont, le Gabon va devenir un pays de plus en plus difficile à vivre, aucune qualité de vie ne sera plus possible pour le Gabonais moyen. Les crises cardiaques vont se multiplier, toutes les maladies dûes au stress, et à la précarité vont se multiplier. Le piège dans cette situation est de basculer dans la méchanceté qui va certes procurer  à son auteur le résultat escompté, qui consiste en la destruction d’autrui.

La contrepartie de la méchanceté sur son auteur c’est l’ulcère d’estomac, les tremblements du corps, le système digestif bousillé, etc. Le  mieux est donc d’être plus fort que la vie elle-même : devenir bienveillant, faire de l’humour, apprendre à être amical, faire attention à ce qu’on mange en supprimant le sucre industrialisé, les beurres et les margarines industrialisés, les sodas, l’alcool frelaté, etc.

Devenez plus proches de la Nature et procurez vous des aliments naturels. Apprenez à vous vider l’esprit. Soyez positifs ! Ainsi vous affronterez mieux les difficultés de la vie que l’on a fabriqué pour vous ! »

Maitre Paulette Oyane Ondo

Laissez votre commentaire