Paul Mapessi, l’ancien DG de la SNLS écroué à «sans famille»

Paul Mapessi, ancien DG de la SNLS © L'Union

En garde à vue depuis le 22 septembre 2017, l’ancien directeur général de la Société nationale du logement social (SNLS), Paul Mapessi a été finalement écroué à la prison centrale de Libreville depuis ce mardi 3 octobre, au terme de son audition devant le juge d’instruction pour plusieurs chefs d’accusation, rapporte le quotidien l’Union.

Le directeur général sortant de la SNLS suspendu depuis le 14 mai dernier, a été mis en détention préventive pour détournement de deniers publics, concussion, corruption et association de malfaiteurs dans le cadre de l’opération «main propres» dite «Mamba», lancée par le gouvernement en janvier dernier.

De sources judiciaires, approchées par l’Union, Paul Mapessi se serait livré à d’importantes malversation financières à la faveur de certains projet immobiliers initiés par l’Etat. Il se serait également rendu auteur de nombreux autres délits, notamment des rétrocommissions, des ventes illégales de parcelles, placements financiers illégaux. Ce sont autant d’infractions qui lui ont valu une arrestation le vendredi 22 septembre dernier, suivi d’un mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville.

Paul Mapessi encourt aux termes de l’article 148 du Code pénal gabonais «un  emprisonnement  d’un  an  au  moins  et  de  cinq  ans  au  plus»  et  condamnation  à  «une  amende  qui  ne  pourra  excéder le  quart des  rétributions  et  des  indemnités,  ni  être  en dessous du douzième». Il sera de plus «déclaré à jamais incapable d’exercer aucune fonction publique».

Laissez votre commentaire