Paul Biyoghe Mba se rebelle

Après s’être fait éjecter du nouveau gouvernement d’Emmanuel Issoze Ngondet, puis finalement racheté et rétrogradé au rang de simple Président du conseil d’administration (PCA) de la Société nationale immobilière  (SNI), lors du Conseil des ministres du jeudi 17 mai dernier, le patriarche de Bikélé, Paul Biyoghe Mba, selon des sources concordantes refuserait de se mettre sous la tutelle du ministre de l’Habitat Michel Menga M’Essone.

L’ancien Ministre de la Protection sociale et de la solidarité nationale, l’un des catapultés du nouveau gouvernement et le désormais Président du conseil d’administration de la SNI, refuse catégoriquement, selon nos confrères de Direct Infos, de se mettre sous la tutelle de Michel Menga M’Essone, l’actuel ministre de l’Habitat.

Après avoir perdu son poste au gouvernement et dans la même foulé bon nombres de ses privilèges et de ses acquis dont le district de Bikélé «son  bien le plus précieux, transformé en simple 3ème arrondissement de Ntoum», et qui est désormais sous la tutelle de son ancien protégé, Julien Nkoghe Bekale. L’actuel PCA de la SNI, semble ne pas vouloir tomber plus bas que terre. Selon nos confrères, ce derniers aurait confié à ses proches qu’il ne pourra «jamais se faire commander par Michel Menga M’Essone ».

Un désamour entre les deux hommes qui selon Direct Infos, date de l’époque où le nouveau ministre de l’Habitat était encore membre du Parti démocratique gabonais (PDG), et reprochait à Paul Biyoghe Mba encore surnommé la Tortue de Bikélé, sa volonté de contrôler Cocobeach. 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire