samedi,15 août 2020
Accueil Derniers articles Pasteur Ngoussi : «la communication du gouvernement a engendré un sentiment d’impunité»

Pasteur Ngoussi : «la communication du gouvernement a engendré un sentiment d’impunité»

C’est à l’occasion d’une déclaration de presse tenue le 26 janvier dernier à Libreville, que les membres de la Plateforme nationale de la société civile se sont prononcés sur les violences populaires qui ont entraîné la mort de deux compatriotes durant les manifestations du  vendredi 24 janvier 2020. Prenant la parole au nom de la Plateforme, le pasteur Georges Bruno Ngoussi a fustigé le mutisme du gouvernement dans les premières heures de ces événements qui ont tourné au drame. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Le président de cette organisation de la société civile Georges Bruno Ngoussi a, au cours de son allocution déploré la communication du gouvernement gabonais, qu’il a jugée « tardive». Cette observation rejoint celle de plusieurs autres acteurs politiques notamment l’Union nationale et le Rassemblement pour la patrie, ainsi que des organisations de la société civile telle que la Fédération nationale des parents d’élèves du Gabon (Fenapeg) et la Confédération nationale des syndicat de l’éducation (Conasysed). 

La plateforme nationale de la société civile a donc elle aussi  indiqué que la communication du gouvernement était à l’origine des incidents malheureux qui ont prévalu au cours de la journée de vendredi dernier. « Lors de sa première communication, le gouvernement s’est empressé de démentir la vague d’enlèvements favorisant au sein du peuple le sentiment d’impunité pouvant engendrer la justice populaire avec tous les débordements que tout cela comporte », a déclaré le pasteur Georges Bruno Ngoussi. 

Par ailleurs, ladite Plateforme a annoncé qu’elle engagera des poursuites à l’encontre de l’Etat gabonais au Gabon et auprès des institutions internationales pour non assistance à peuple en danger. Bien que cette tentative d’imputer la responsabilité de ces événements aux dirigeants gabonais semble avoir peu de chance de prospérer, elle a au moins le mérite de rappeler à l’exécutif ses missions régaliennes en termes de sécurité publique.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt