Paris : des «résistants» s’en prennent au beau-père d’Ali Bongo et à Andrew Gwodock

Des iamges de l'agression © Facebook LS Bidang

En soirée, ce samedi 24 juin 2017, alors qu’ils étaient assis sur la terrasse d’un café, rue Pierre Charron, dans le 8ème arrondissement de Paris, Edouard Valentin, PDG d’Ogar Vie et père de l’épouse du président Ali Bongo, Sylvia Bongo née Valentin et l’ancien ministre Crépin Gwodock ont été violemment apostrophés et injuriés  par un groupe de manifestant gabonais.

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit, quatre à cinq individus, dont l’activiste Marceau Malekou; une des victime des violences policières et militaires post-électorales, s’en prendre à l’ancien ministre délégué aux eaux et forêt, Crépin Gwodock, actuel patron de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré) et à Edouard Valentin, PDG d’Ogar Vie et père Sylvia Bongo, à Paris dans le 8ème arrondissement alors qu’ils discutaient sur la terrasse d’un café.

Conspués, insultés, n’eut été l’arrivé de la police, certainement appelée par les responsables du café, l’ambiance commençait à tourner à la violence; puisqu’on voit un des activiste retirer la paire de lunette de l’ancien ministre et un autre frapper son point sur la table et un verre qui se casse.

La police a son arrivée a réussi à calmer les ardeurs. Marceau Malekou a été arrêté, puis relâché quelques heures plus tard. L’annonce a été faite sur son compte facebook aux environs de 22 heures, heure de France. Nous y reviendrons.

Laissez votre avis