Panthères du Gabon: Aubame Yaya – Cousin – Amegasse, le tiercé gagnant?

Aubame Yaya, Daniel Cousin et François Amegasse © D.R

Nommé ce mercredi 19 septembre 2018 à la tête des Panthères du Gabon, tout juste une semaine après l’éviction de José Antonio Camacho de la sélection, le trio Aubame Yaya, Daniel Cousin, François Amegasse, aura la lourde tâche de faire oublier le basque qui n’aura remporté que deux matchs en deux ans. Attentes, perspectives, difficultés, quels sont les défis de cette nouvelle équipe?



C’était presque un secret de polichinelle. Après l’éviction de José Antonio Camacho de la sélection gabonaise suite à un ultime revers face à la Zambie, les spéculations allaient bon train quant à son successeur. C’est finalement Pierre Aubame Yaya 53 ans, ancien milieu de terrain international gabonais, qui a été plébiscité pour reprendre des Panthères du Gabon en délicatesse.

En effet, l’ancien capitaine d’Azingo nationale qui comptabilise 85 sélections, n’avait jusque là jamais dirigé une équipe au plus haut niveau. Connu et respecté, notamment pour avoir été de l’épopée à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1996 en Afrique du Sud où ils ont atteint les quart de finale, Aubame Yaya est décrit comme étant quelqu’un « de franc et chaleureux », des atouts qui pourraient lui être utiles dans sa nouvelle mission.

Accompagné de Daniel Cousin 41 ans, qu’on ne présente plus tant l’ancien attaquant et capitaine des Panthères du Gabon aura fait vibrer tout supporter de cette équipe, et qui officiera en tant que sélectionneur adjoint, le duo devra être ultra réaliste. Supervisé par François Amegasse 52 ans, joueur le plus capé avec 130 sélections et qui occupera le poste de Manager général des Panthères, c’est un trio presque idéal.

S’ils pourront compter sur un groupe jeune, talentueux mais aussi caractériel et souvent indiscipliné, les trois anciennes gloires devront très vite imprimer une IDENTITÉ et un supplément d’ÂME à cette équipe. Face au défi que représente la qualification à la prochaine CAN 2019 au Cameroun, le trio aura cependant, l’avantage de maîtriser à la fois le football local mais aussi l’atmosphère et les attentes d’un public exigeant.

Par ailleurs, si d’aucuns estiment que ce choix n’est peutêtre pas le meilleur, pour d’autres par contre ce trio composé d’anciens Capitaines de la sélection et qui ont tous disputé au moins un quart de finale de CAN, est celui qu’il fallait. Ancien défenseur pour l’un, milieu de terrain pour l’autre et attaquant pour le dernier, ils ont en plus une réelle connaissance de notre identité footballistique.

En définitive, dans l’état actuel des choses il est difficile de se faire une idée précise de ce que pourrait apporter la « A-C-A » à la tête de l’équipe nationale. Néanmoins, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre pour les Panthères. De plus, après avoir vu se succéder en 13 ans, Giresse, Rohr, Duarte, Costa, Garrido et Camacho, les supporters auront enfin droit à un sélectionneur qui entamera la CONCORDE avant chaque rencontre.

Laissez votre commentaire