lundi,6 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilDerniers articlesOyem: un réseau de placements épinglé par la DGR

Oyem: un réseau de placements épinglé par la DGR

Ecouter cet article

Après plusieurs rumeurs indexant un vaste réseau de placements sexuels des filles à Oyem, capitale provinciale du Woleu-Ntem, la Direction générale de recherche (DGR) vient de mettre à nu les instigateurs de ces agissements répréhensibles. En effet, à l’issue d’une enquête rondement menée, plusieurs femmes ont été interpellées rapporte le site Médiaposte Gabon.  

Le phénomène de placements sexuels des femmes est loin de connaître son épilogue au Gabon. Et pour preuve, Oyem chef-lieu de la province du Woleu-Ntem devient à ce jour la plaque tournante de ce réseau de proxénétisme. Une situation qui a conduit les agents de la Direction générale de recherche (DGR) à procéder à plusieurs arrestations.

En effet, après plusieurs investigations, de nombreuses femmes supposées être au sein du réseau de placement sexuels sont tombées dans les mailles du filet des éléments de cette unité de la Gendarmerie nationale. « Hier, une frangine a reçu un appel d’un M. disant que c’était un client, une fois sur les lieux, c’était la DGR qui l’attendait. On ne sait pas comment ils font pour avoir les numéros des filles, il parait qu’ils sont dans les groupes whatsApp de placements », a confié une source à nos confrères.


Rappelons que, selon les dispositions de l’article 260 du Code pénal, ces derniers encourent jusqu’à 15 ans d’emprisonnement assortis d’une amende de 100 millions FCFA chacun lorsqu’il s’agit de « placements sexuels ».

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x