mercredi,23 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesOyem: un maire, un gendarme et un chef de bureau au gnouf...

Oyem: un maire, un gendarme et un chef de bureau au gnouf pour trafic d’actes de naissance

C’est à l’issue de l’audience foraine tenue le vendredi 7 mai dernier que le tribunal de première instance d’Oyem que Paulinel Meye-Ovono et Bernard Ndong-Asssoumou respectivement 1er adjoint au maire du 1er arrondissement et chef de bureau, ont été épinglés pour faux et complicité de faux en écriture publique sur des actes de naissance. Ils écopent de 2 ans d’emprisonnement dont un avec sursis et 200.000 FCFA d’amende chacun.

2 ans et 200.000 FCFA, c’est la peine infligée à Paulinel Meye-Ovono et Bernard Ndong-Asssoumou respectivement 1er adjoint au maire du 1er arrondissement et chef de bureau à Oyem. Les deux hommes ont été reconnus coupables de « faux et complicité de faux en écriture publique » en établissement d’actes de naissance douteux à plusieurs compatriotes et ressortissants camerounais. 

L’affaire a éclaté au début de l’année écoulée alors que plusieurs dizaines de sujets étrangers avaient été appréhendés en pleine incursion dans une concession à la recherche d’un abri. Conduits au poste, ils se présenteront comme des Gabonais. Si la majorité des agents tomberont dans le panneau, un des leurs va exiger des preuves. Ils découvriront la supercherie car dans un acte de naissance, il manquera la signature du maire.

En marge de la condamnation des deux principaux accusés, 3 autres agents vont être inculpés pour implication prononcée. Elles vont écoper chacun de la peine de 6 mois d’emprisonnement ferme et 50.000 FCFA d’amende à verser au trésor public. Valérie Koumba, présidente de céans a invité les condamnés à méditer sur la gravité de leurs actes.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
BATIPLUS Batidays