mercredi,7 décembre 2022
AccueilDerniers articlesOyem: trois hommes interpellés avec 80 cuisses de cannabis

Oyem: trois hommes interpellés avec 80 cuisses de cannabis

Ecouter cet article

Les gendarmes de la brigade d’Assok-Medzeng, un village situé à une trentaine de kilomètres de la ville d’Oyem dans la province du Woleu-Ntem, ont effectué un gros coup de filet le jeudi 10 mars 2022. En effet, ces derniers ont mis la main sur trois individus de nationalité gabonaise, suspectés de s’adonner au trafic de chanvre. Les trois hommes avaient en leur possession 80 cuisses de cannabis dissimulées dans une valise, rapporte le quotidien L’Union.

Les faits se seraient déroulés le jeudi 10 mars  2022. Ce jour-là, un informateur anonyme aurait informé les éléments de la brigade de gendarmerie d’Assok-Medzeng qu’une voiture à usage de taxi aurait quitté le village Afenane pour la ville d’Oyem avec à son bord une cargaison de chanvre indien. Aussitôt informés, les pandores vont prendre leurs dispositions afin de procéder à l’interpellation du véhicule.

Une fois au poste de contrôle, les pandores vont interpeller le conducteur répondant au nom de Jean-Christian Anaclet Ella-Zue. Pendant qu’ils fouillent le véhicule, ce dernier pris de peur aurait démarré. Fort heureusement, les gendarmes auraient réussi à relever la plaque d’immatriculation. Une fois à Oyem, le chauffeur aurait remis la valise à Daryl Ndong-Obiang, un de ses complices. Lequel l’aurait par la suite donné à Henry Ondo, un troisième homme qui aurait planqué le colis dans des bananiers situés derrière son domicile. 

A la faveur de l’enquête ouverte pour délit de fuite, les pandores parviendront à mettre la main sur Jean-Christian Anaclet Ella-Zue et Daryl Ndong-Ella dans un garage d’Oyem. Lors de son interrogatoire, le premier cité va reconnaître les faits et mener les enquêteurs sur la piste de Henry Ondo qui sera neutralisé avec le gros lot de la cargaison. Les trois hommes ont été déférés devant le parquet avant d’être placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction à la maison d’arrêt locale. Ils risquent jusqu’à vingt ans de réclusion et une amende égale au quintuple de la valeur de la saisie; conformément aux dispositions de l’article 408 du Code Pénal pour importation illicite de stupéfiants.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x