lundi,28 novembre 2022
AccueilDerniers articlesOyem: psychose autour d'une supposée vague d'enlèvements

Oyem: psychose autour d’une supposée vague d’enlèvements

Ecouter cet article

Les alertes d’enlèvements données par des habitants d’Oyem, pour lesquelles les autorités locales ont apporté un démenti sont parvenues à causer l’ire des populations. Pour preuve, depuis la supposée tentative d’enlèvement ratée d’un enfant de 2 ans, les parents formels sur les intentions criminelles de l’auteur des faits qui n’a finalement pas été inquiété restent en attente du lancement d’une procédure judiciaire. 

La ville d’Oyem dans le septentrion est devenue comme plusieurs chefs-lieux du Gabon, dangereuse. En ce sens que des cas d’insécurité sont de plus en plus légion et ce, même aux heures d’activités. C’est le cas le lundi 7 novembre dernier au quartier Methui d’Oyem où une tentative d’enlèvement a échoué grâce à l’implication des riverains qui ont empêché le véhicule du kidnappeur présumé de prendre la fuite.

Les faits. En présence de plusieurs témoins, des enfants s’amusaient paisiblement en bordure de route. Un homme à bord d’une berline Toyota rouge serait descendu de son véhicule et aurait enlevé un jeune enfant de 2 ans qui jouait avec d’autres, avant de reprendre son chemin. Mais ce serait sans compter sur la vigilance d’enfants plus âgés qui auraient suivi toute la scène et auraient fini par alerter le voisinage. Alors que le présumé kidnappeur aurait tenté de prendre la fuite, il aurait été encerclé par les riverains qui auraient intimé l’ordre de restituer l’enfant à ses parents. Ce qu’il fut contraint de faire.

Une version des faits contraire à celle donnée par le chef de quartier Methui. Selon lui, « C’est tout simplement un taximan qui croyait avoir renversé l’enfant et a voulu le conduire à l’hôpital pour des soins », a-t-il expliqué. Permettant ainsi la mise en liberté du kidnappeur présumé. Sauf que le véhicule incriminé était tout sauf un taxi, ont martelé les riverains. De plus, l’enfant n’avait aucune lésion due à un accident. De quoi laisser songeur sur ce fait divers qui alimente depuis hier toutes les discussions dans la localité.

Enlèvement d’enfants ou volonté d’aider le jeune enfant ? Chacun y va de sa déduction même si pour l’heure, rien n’est moins sûr. C’est sans doute pourquoi, les autorités judiciaires dans la commune d’Oyem devraient diligenter une enquête afin de faire la lumière sur cette affaire qui crée la psychose dans la ville. 

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x