vendredi,23 octobre 2020
Accueil Derniers articles Oyem: Ntsame Ondo au «ngata» pour possession de 49 bonbons de chanvre

Oyem: Ntsame Ondo au «ngata» pour possession de 49 bonbons de chanvre

Décidément, les mauvaises habitudes ont la peau dure. Cette assertion sied bien à la situation que vit actuellement une jeune Gabonaise de 29 ans, la dénommée Graziella  Ntsame Ondo. Connue des milieux judiciaires, car ayant déjà été arrêtée pour trafic de chanvre, elle se retrouve une fois encore entre les mains de l’Office central de lutte antidrogue (OCLAD). Elle a été interpellée avec du cannabis, 49 bonbons et du vrac, rapporte L’Union

Domiciliée au lieu-dit Fin-Goudron, plus précisément au quartier Akouakam dans la commune d’Oyem, Grazielle Ntsame Ondo a choisi comme activité de prédilection la vente de cannabis. Ce commerce illicite qui l’avait déjà envoyée à la prison centrale d’Oyem lui a valu une seconde arrestation par les agents de police de l’OCLAD. « Selon une source autorisée, c’est un indic qui a mis l’OCLAD sur les traces de Graziella Ntsame Ondo, l’informant que cette dernière avait renoué avec son business lucratif » a t-on pu lire.

Selon les faits rapportés par notre confrère, c’est la semaine dernière que la jeune dame s’est approvisionnée en chanvre indien à Akok-Bong-Seme, non loin de la ville d’Oyem, dans le département du Woleu. Informée de cette transaction, la brigade antidrogue a fait une descente musclée au domicile du dealer où elle trouvera une importante quantité de drogue. « Dans le sac de sortie de Ntsame Ondo, 49 bonbons prêts à être vendus, et une importante quantité de vrac de cannabis cachée dans sa chambre à coucher ». a-t-on appris. 

Interpellée par l’OCLAD, pour détention et commercialisation de cannabis, la jeune dame placée en garde à vue passera tout de suite aux aveux. Par ailleurs, elle justifiera son choix de vie par le fait qu’elle n’ait pas d’autres activités pour subvenir aux besoins de ses trois enfants. Elle donnera par la suite le nom de son fournisseur de chanvre indien à Akok-Bong-Seme, un dénommé Yoyo.

Après son audition par le procureur de la République,  la jeune dame a été placée en détention préventive au Peloton où elle médite sur son sort en attendant son prochain jugement. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt