Oyem: Marius Assoumou invite les jeunes à s’enroler massivement sur les listes électorales

Le secrétaire général adjoint en charge de la Jeunesse du Parti démocratique gabonais , Marius Assoumou Ndong © D.R

Dans le cadre de l’opération de révision de la liste électorale lancée le 15 juin dernier par le ministère de l’Intérieur, le secrétaire général adjoint en charge de la Jeunesse du Parti démocratique gabonais (PDG), Marius Assoumou Ndong était le week-end écoulé à Oyem dans la province du Woleu-Ntem. Au menu de ce déplacement, la sensibilisation des jeunes sur le processus d’enrôlement en cours sur l’ensemble du territoire national et des actions sociales envers la Communauté Haoussa d’Akoakam dans le 1er arrondissement de la capitale de la province septentrionale.

C’est accompagné de quelques uns de ses collaborateurs, que Marius Assoumou Ndong a tenu à s’impliquer de manière efficiente dans le processus de révision de la liste électorale actuellement en cours. A cet effet, il a rassemblé les jeunes de la localité à la salle des fêtes de l’hôtel Minkebe afin de les entretenir sur la nécessité de prendre part à l’opération d’enrôlement, car au delà d’être un acte politique, le vote constitue un devoir civique.

Le secrétaire général adjoint du PDG a également rappelé le rôle majeur que doit jouer les jeunes dans ce septennat décrété par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba comme étant celui de la jeunesse. D’où l’importance «d’être très présent lors des joutes électorales à venir. Cela passe par une adhésion totale à l’opération d’enrôlement. C’est mon voeu pour les Jeunes de l’UJPDG, afin de garantir une majorité écrasante au PDG à l’Assemblée nationale dans quelques mois», a-t-il martelé.  

Outre, cette activité au cours de laquelle il a échangé avec les jeunes d’Oyem, Marius Assoumou Ndong a également rencontré la communauté Haoussa au quartier Akoakam. Disposant désormais d’une nouvelle mosqué au quartier Methui, ces compatriotes avaient sollicité de sa part du matériel destiné au culte. C’est donc avec le concour du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon qu’il a procédé à la remise de Corans, de tapis de prière, de chapelets et une enveloppe pour l’acquisition d’un compteur électrique.

Par ailleurs, lors de ce périples, il a  officiellement lancé la projection publique et gratuite de la Coupe du Monde qui se déroule actuellement en Russie. Une initiative qui selon l’intéressé, a pour objectif d’occuper les jeunes d’Oyem d’une part, et de leur offrir une plateforme d’échange et de partage, d’autre part. «Nous avons choisi d’offrir aux Jeunes cette protection publique dans le but de permettre à ceux qui ont terminé les cours de se divertir et de partager la joie du football. Aussi, le sport roi étant une activité fédératrice, nous terminons souvent la journée devant cet écran avec certains de nos frères adversaires politiques», a-t-il indiqué. 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire