Oyem : Le PDG battu à l’élection sénatoriale partielle

Eric Dodo Bounguendza secrétaire général intérimaire du PDG © GMT

Le nouveau sénateur du premier arrondissement de la commune d’Oyem, capitale de la province du Woleu-Ntem est l’indépendant Lambert Nkogho Edzang. Il a remporté sans surprise, le samedi 11 novembre dernier, l’élection sénatoriale partielle face au candidat Parti démocratique gabonais (PDG) qui n’a pas réussi à défaire le camps adverse.

Ouvert à 8 heures, le scrutin s’est déroulé sous très haute tensions, tant les soupçons de corruption qui pesaient sur le collège électoral était évident. Le dépouillement qui a eu lieu aux environs de 11 heures a dévoilé 9 voix pour Jean Martin Ebane Eban, candidat du PDG contre 11 voix pour Lambert Nkogho Edzang, candidat indépendant. Chacun des conseillers ayant voté pour sa liste respective.

S’exprimant à l’issu de l’annonce des résultats par le secrétaire général de province, François Biyoghe Engouang, l’heureux élu a confié que sa victoire était  «la matérialisation de la démocratie et surtout de la souveraineté du peuple.».

Pour rappel, le siège de sénateur du premier arrondissement d’Oyem était vacant depuis le décès d’Haman Mamadou au Ghana en 2016. L’élection sénatoriale partielle du 11 novembre dernier a donc permis de procéder à son remplacement conformément à la loi.

Laissez votre avis