dimanche,17 octobre 2021
AccueilDerniers articlesOyem: écrouée après la mort brutale de son concubin

Oyem: écrouée après la mort brutale de son concubin

Ecouter cet article

Une compatriote et son frère viennent d’être écroués à la prison centrale d’Oyem, chef-lieu du département du Woleu dans la province du Woleu-Ntem. Ces derniers sont soupçonnés d’être les auteurs de la mort de l’adjudant-chef Aimé Gnama, survenu dans la ville de Mitzic, rapporte le quotidien L’Union dans sa livraison du mardi 12 octobre 2021.

Selon le récit du quotidien L’Union, les faits se seraient déroulés il y a plus d’un mois. Ce jour-là, Aimé Gnama se trouve dans la ville de Mitzic où réside sa famille. Avant de se rendre à son domicile, le pandore aurait rejoint des amis pour prendre un verre puis aurait regagné sa maison. Une fois rentré, une dispute aurait éclaté entre le gendarme et son beau-frère qu’il hébergeait. Après des échanges de coups, le pandore se serait effondré dans la cour alors qu’il courait après sa concubine sortie en trombe de la maison. 

Alertées, les autorités judiciaires auraient révélé selon les premiers éléments de l’enquête qu’Aimé Gnama aurait reçu un violent coup à la hauteur du crâne. Lequel lui aurait été fatal. Outre des hématomes trouvés sur le corps de la victime, l’expertise médicale aurait attesté que bien qu’ayant trouvé la mort entre 20 heures et 21 heures, ce n’est qu’à 22 heures que les Officiers de police judiciaire auraient été mis au courant de la situation. 

Selon une source policière à nos confrères du quotidien L’Union « si les responsabilités ne peuvent pas encore être clairement établies, il fallait inéluctablement que la compagne de la victime et son frère soient mis aux arrêts. D’autant plus qu’ils se trouvaient tous les deux sur la scène du crime ». Pour l’heure, une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur cette affaire et de fixer les accusés sur leur sort.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop