mercredi,30 novembre 2022
AccueilDerniers articlesOyem: des ballots de chanvre et de l'argent dérobés au tribunal par...

Oyem: des ballots de chanvre et de l’argent dérobés au tribunal par des malfrats

Ecouter cet article

Le tribunal d’Oyem situé dans le département du Woleu semble être facile d’accès autant de jour que de nuit. En effet, dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 novembre 2022, des individus non encore identifiés se seraient introduits dans ledit lieu et y auraient dérobé des bottes de chanvre saisies par la justice et une forte somme d’argent dont le montant n’a pas été rendu public, rapporte l’AGP

Peut-on accéder au tribunal d’Oyem sans être inquiété et sans craindre d’être interpellé par des agents de la sécurité de jour comme de nuit ? C’est la question qui taraude les esprits des riverains de ladite localité après l’annonce du cambriolage dudit lieu dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 novembre dernier. Selon des sources concordantes, les cambrioleurs auraient profité de la forte pluie qui s’est abattue sur la capitale septentrionale gabonaise le jour des faits. 

Ils se seraient introduits dans le tribunal d’Oyem grâce à une fenêtre située au premier étage qui avait été mal refermée par les fonctionnaires publics. Les malfrats qui courent toujours, auraient eu ensuite tout le temps de fouiller les bureaux des juges et greffiers. Une opération qui leur aurait permis de mettre la main sur plusieurs scellés, notamment, des ballots de chanvre et plusieurs billets de banque.

La nouvelle aurait fait rapidement le tour de la ville et même de la province septentrionale et déjà les hypothèses les plus folles seraient nées. D’aucuns auraient avancé l’hypothèse d’un complice se trouvant dans le tribunal qui aurait facilité le cambriolage. D’autres auraient pointé du doigt le manque de vigilance de la sécurité. Autant de spéculations et de déductions de la part de nos « Sherlock Holmes oyemois » qui pour l’heure n’auraient pas permis de tirer cette affaire au clair. 

Les services judiciaires par l’entremise de l’antenne provinciale de la police judiciaire informée ont par ailleurs procédé à l’ouverture d’une enquête. Celle-ci devrait permettre de faire la lumière sur cette affaire et d’en savoir plus sur cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x