Oyem: 74 détenus graciés

Quelques bénéficiaires de la mesure de grâce présidentielle © AGP

Le mercredi 21 février 2018, 74 détenus de la prison centrale d’Oyem, chef lieu de province du Woleu-Ntem, ont bénéficié d’une mesure de grâce présidentielle. Parmi les personnes graciés, 45 gabonais et 29 expatriés dont quatre femmes.

Cette grâce présidentielle a été rendu effective au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à la prison centrale d’Oyem, en présence du gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Jean Gustave Meviane M’Obiang, qui a prodigué de sages conseils aux bénéficiaires. Selon lui, cette mesure relève du pouvoir discrétionnaire du président de la République en sa qualité de père de famille.

«Le président a pitié de vous car, nous sommes tous ses enfants, profiter de cette opportunité pour vous réinsérer dans la vie active, mais aussi, sachez que si l’un d’entre vous reprend à faire le banditisme il ne pourra plus bénéficier de la grâce», a-t-il conseillé, rapporte l’Agence gabonaise de presse (AGP).

Prenant la parole pour la circonstance, le procureur de la République, près le tribunal de première instance d’Oyem, Rodrigue Ondo Nfoumou a rappelé que «la prison centrale n’est pas pleine comme le disent certaines mauvaises langues, mais aussi, ceux qui sortent ce jour ont bénéficié de l’indulgence du président de la République, chef de l’Etat», a-t-il précisé.

Laissez votre commentaire