Owendo/Budget 2017 : Près de 4 milliards de FCFA,  dont 66 500 000 pour l’ameublement du Maire

Le conseil municipal de la commune d’Owendo a tenu sa session ordinaire le 28 avril dernier, sous la présidence de la mairesse, Jeanne Mbagou née Matsoungou, C’est dans ce cadre qu’il a adopté son budget pour l’exercice 2017 à hauteur de 3 milliards 750 millions 814 mille 989 FCFA.

En effet, selon l’hebdomadaire, Moutouki, «ce montant représente une augmentation de 240 841 818 FCFA par rapport à l’exercice 2016, qui se chiffrait en dépenses et en recettes, à la somme de 3 509 973 171 Fcfa». La chose curieuse relevée par le journal est la destination que prendra ces fonds.

En consultant la liste des délibérations soumises au vote par le secrétaire général, Abraham Otounga, il ressort que la mairesse se taille une part du lion, puisqu’une parti de ce budget est affecté à l’achat ou encore à des meubles. On peut notamment y lire : «N°d’ordre 002/2017/DKM/CM/SG du 15/04/2017 délibération autorisant le Maire à négocier et assigner après une convention avec une société en vue de l’acquisition de trois véhicules de type Pick-Up», mais aussi «N° d’ordre 003/2017/DKM/CM/SG du 15/04/2017, délibération autorisant le Maire à négocier et assigner après une convention avec un société en vue de l’acquisition de véhicules administratifs».

Ces dépenses engagé par la mairie aurait d’ailleurs suscité la réprobation de certains conseillers municipaux qui «se sont plaint de ce que dans les mairies d’arrondissements, à l’exception des maires et des adjoints aux maires, le personnel ne dispose d’aucun véhicule même pas pour les liaisons».

Dans le même ordre d’idée, une autre délibération soumise au vote suscite un certain nombre de questionnements, il y est noté «N° d’ordre 006/2017/DKM/CM/SG du 15/04/2017 délibération fixant le montant de l’ameublement du maire», le montant fixé pour cette dépense qui est de 66 500 000 de Fcfa. S’agit-il de l’ameublement du bureau de Jeanne Mbagou – déjà garni en la matière – ou de l’accommodement de la résidence privée du maire ?

«Si selon le maire, la somme de 3 509 973 171 Fcfa est le résultat de la performance qui repose essentiellement sur l’efficacité des méthodes et des mécanismes de recouvrement des taxes et autres créances, mis en place par la municipalité, il est clair que la destination des fonds est souvent orientée vers la satisfaction des besoins du maire et de ses collaborateurs les plus proches. Simplement moutouki» conclut l’hebdomadaire.

Laissez votre commentaire