Owendo : Un voleur à la tire rattrapé par sa victime et livré à la police

Junior M., voleur rattrapé par sa vitime et conduit à la police © D.R

Le lundi 5 février dernier, une victime d’un vol à la tire qui a eu lieu à la cité Sni, située à Nomba Domaine dans la commune d’Owendo, a poursuivi son agresseur, l’a rattrapé puis livré à la police, avec l’aide du voisinage.



Il était environ 10 heures du matin, le lundi 5 février 2018, quand Tulia L, accompagnée de sa soeur, Polca L., sont approchées par un jeune garçon qui leur a d’abord apparu invulnérable puis s’est soudainement emparé du sac à main de la dernière citée avant de se mettre à courir.

Tulia L., telle une justicière, s’était donc lancée à la poursuite de leur agresseur. Plus d’un quart heure après, celui-ci a été rattrapé par la jeune dame, vers la cité voisine de l’Octra. Ramené sur les lieux de la tentative de son larcin, le délinquant, Junior M., 18 ans révolu, habitant Akourname II, élève dans un établissement de Libreville, a passé un sale quart-d’heure avant d’être emmené au Commissariat d’Owendo.

Entre les mailles des officiers de police judiciaire, le jeune avouera commettre plusieurs vols à la tire dans la cité Sni-Owendo; un quartier devenu le théâtre d’infractions de ce type et plusieurs autres de ses amis. D’ailleurs il ne se passe plus un jour sans que les habitants n’y soient victimes d’un sac ou portable arraché. Le plus récurrent reste des effractions de nuit dans des domiciles privés.

Gardé à vue 48 heures puis présenté au parquet de la République ce jour, le délinquant, Junior M, a été admonesté et remis en liberté parce qu’il n’aurait pas, selon le procureur, emporté avec lui le sac de sa victime quand bien même il a tenté avec force de le lui subtiliser.

Cependant, cette action est en effet punissable; car aux termes de l’article 6 du Code pénal, toute tentative qui n’est pas suivie d’un désistement volontaire doit être sanctionnée pénalement. Le jeune homme désormais fiché par les services de police judiciaire et du parquet devrait se garder de commettre toute infraction sous peine, cette fois-ci, d’être présenté devant la juridiction de jugement puis condamné.

Laissez votre commentaire