dimanche,29 janvier 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilDerniers articlesOwendo-Port-En-Haut: mouvement d’humeur après le décès d'un jeune homme «agressé» par des...

Owendo-Port-En-Haut: mouvement d’humeur après le décès d’un jeune homme «agressé» par des policiers

Ecouter cet article

Les habitants du quartier Owendo-Port-En-Haut ont observé un mouvement d’humeur, ce mercredi 07 décembre 2022, aux environs de 12 heures. Pour cause, aux dires de quelques témoins, Jordy Awoupa, un jeune habitant dudit quartier aurait perdu la vie à la suite d’un passage à tabac orchestré par des éléments des Forces de police nationale (FPN), la veille au cours de la matinée. 

Route barrée, pneus brûlés, cris de colère, autant de gestes de frustration mis en branle ce mercredi par les populations du quartier Owendo-Port-En-Haut à l’entrée du Port d’Owendo. Selon les manifestants, le mouvement d’humeur serait dû au décès d’un jeune homme répondant au nom de Jordy Awoupa après qu’il a été « tabassé et conduit manu militari par des policiers de la Brigade de recherches et d’investigations (BRI) », a confié un témoin à Gabon Media Time

Aux dires du voisinage, les faits se seraient produits dans la matinée du mardi 06 décembre 2022 aux alentours de 9 heures du matin.  Ce jour-là, « Ils étaient au nombre de 5 agents qui se sont déchaînés sur ce jeune homme malgré le fait qu’il était menotté et qu’il se plaignait étouffement. Après quelques minutes, il s’est évanoui. Puis les agents l’ont jeté à l’arrière de leur pick-up », a relaté un des témoins et habitant du quartier.

Pis, la famille n’aurait été informée que tard dans la nuit du décès du jeune homme. « C’est a 23 heures que j’ai été appelé par la police nationale, me demandant de me rendre à la morgue de l’hôpital militaire sis au PK9 », a déploré un parent de la victime. Pour ce dernier, il est inadmissible que cette affaire se tasse sans que la culpabilité des auteurs de ce qu’il assimilé à un « meurtre » soit établie.

 
Près de 48 heures après le décès de Jordy Awoupa, sa famille et ses proches sont inconsolables. Dans l’optique de recouper de manière équilibrée l’information, Gabon Media Time (GMT) a contacté l’administration mise en cause. Cette dernière n’a toujours pas donné suite à la requête. En attendant, une plainte sera déposée par la famille éplorée pour que toute lumière soit faite sur ce qui s’apparente à une bavure policière. Nous y reviendrons.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x