jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneOwendo: plus de 4 milliards de budget en moyenne depuis 5 ans...

Owendo: plus de 4 milliards de budget en moyenne depuis 5 ans et la commune demeure un taudis

Ecouter cet article

Malgré le contexte actuel fortement marqué par une baisse de l’activité économique du fait de la crise économique liée au covid-19, et qui a en outre engendrer une perte sèche de plusieurs milliards de FCFA des recettes de l’Etat, certaines collectivités territoriales semblent à l’abri de cette situation délétère. C’est le cas notamment de la Mairie d’Owendo, dont le budget en moyenne depuis 5 ans est établi à plus de 4 milliards. Or, au regard des nombreuses carences observées dans ladite commune et des difficultés d’amélioration du cadre de vie des populations, on peut s’interroger sur l’effectivité de la gouvernance du Conseil municipal.

Alors que le rôle des élus municipaux devrait se résumer à l’amélioration des conditions et du cadre de vie de leurs administrés, ces élus semblent plus que jamais réduits à un simple rôle d’administrateur. Ainsi, malgré les nombreux défis qu’ils ont à relever en matière d’insalubrité, d’aménagement paysagé, d’amélioration des voiries urbaines et autres parcs pouvant améliorer le cadre de vie, ces administrateurs axent leurs politiques sur l’accumulation de recettes.

En effet, arrêté à plus de 4 milliards de FCFA depuis 5 ans, le conseil municipal de la commune d’Owendo maintient le cap de son budget de fonctionnement quand bien même le climat économique est impacté par la crise sanitaire et contraint à la coupe budgétaire dans certains secteurs. Cette bonne tenue de compte, si elle est à féliciter, ne manque cependant pas d’interpeller au regard du cadre de vie qu’offre cette mairie à ses populations. 

Une commune devrait disposer de certaines infrastructures dédiées à l’épanouissement de ces citoyens et surtout de ces jeunes. Or, au regard du caractère insalubre de certaines artères, du très mauvais état de certains tronçons à l’image des quelques mètres qui permettent l’accès au quartier dit Port en Haut, on peut se demander comment sont orientées ces dépenses. Une situation de négligence décriée par les compatriotes mais qui semble laisser insensibles Jeanne Mbagou, édile de la commune d’Owendo et son équipe.

Quand on sait que les mairies ont pour rôle fondamental de satisfaire les besoins quotidiens de la population, avec des attributions multiples allant de l’état-civil à l’urbanisme, en passant par le logement, les écoles, les équipements, les activités culturelles, la santé et l’aide sociale notamment, au Gabon celles-ci semblent s’orienter vers la simple collecte des taxes auprès des commerçants, au grand dam de populations qui pour l’heure ne savent pas à quel saint se vouer et en paient le prix fort.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop