mardi,20 octobre 2020
Accueil A La Une Owendo: plus de 324 millions de recettes, mais un cadre de vie...

Owendo: plus de 324 millions de recettes, mais un cadre de vie déplorable

Ce mercredi 26 juin 2019 se tenait la session ordinaire du conseil municipal de la commune d’Owendo. Au cours de cette séance qui a notamment permis d’approuver le compte administratif pour l’exercice 2018 avec des recettes de plus de 324 millions de Fcfa, la mairesse s’est félicité « de la bonne gouvernance » de sa commune. Or, au regard des nombreuses carences observées dans ladite commune et des difficultés d’amélioration du cadre de vie des populations, on peut s’interroger sur l’effectivité de cette « bonne gouvernance ». 

Alors que le rôle des élus municipaux devrait se résumer à l’amélioration des conditions et du cadre de vie de leurs administrés, ces élus semblent plus que jamais réduits à un simple rôle d’administrateur. Ainsi, malgré les nombreux défis qu’ils ont à relever en matière d’insalubrité, d’aménagement paysagé, d’amélioration des voiries urbaines et autres parcs pouvant améliorer le cadre de vie, ces administrateurs axent leurs politiques sur l’accumulation de recettes. 

En effet, arrêté à 3,645 milliards de Fcfa, le budget de l’exercice écoulé présente un résultat excédentaire de plus de 324 millions de Fcfa, pour un résultat définitif de près de 9,5 milliards de Fcfa approuvé par le conseil municipal. Cette bonne tenue de compte si elle est à féliciter, ne manque cependant pas d’interpeller au regard du cadre de vie qu’offre cette mairie à ses populations. 

Si la mairesse, en marge de ce conseil, n’a pas manqué de se féliciter en soulignant la « bonne gouvernance » de conseil municipal de la commune dont elle a la charge, les faits nous montrent pourtant qu’une commune devrait disposer de certaines infrastructures dédiées à l’épanouissement de ces citoyens et surtout de ces jeunes. Or, au regard du caractère insalubre de certaines artères, du très mauvais état de certaines tronçons à l’image des quelques mètres qui joignent le carrefour sni au terminus, on peut se demander comment sont orientées ces dépenses. 

Quand on sait que les mairies ont pour rôle fondamental de satisfaire les besoins quotidiens de la population, avec des attributions multiples allant de l’état-civil à l’urbanisme, en passant par le logement, les écoles, les équipements, les activités culturelles, la santé et l’aide sociale notamment, au Gabon celles-ci semblent s’orienter vers la simple collecte des taxes auprès des commerçants, au grand dam de populations!

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt