Owendo: Ogandaga et Otandault appellent à l’optimisation des recettes

Jean Marie Ogandaga et Jean Fidele Otandault à Owendo ce mercredi 17 mai 2018 © GMT

Dans l’optique de s’enquérir des conditions de travail des agents des douanes et du trésors en poste dans la zone portuaire de la commune d’Owendo, les ministres en charge du Budget et des Comptes publics, Jean Fidèle Otandault et de l’Economie, de la Prospective, et de la Programmation du Développement, Jean Marie Ogandaga ont effectué une visite d’inspection ce mercredi 16 mai 2018. Une occasion pour les membres du gouvernement d’encourager ces agents en charge de la collecte des recettes fiscalo-douanières.

C’est conduits par le directeur général des douanes et droits indirects, Raymond Okongo que les membres du gouvernement ont tout d’abord visité le terminal à conteneurs du Port d’Owendo doté d’un scanner, exploité par la société Scan Gabon. Ce dispositif de dernière génération utilise les rayons gamma, et permet le contrôle absolu des chargements et conteneurs entrant ou sortant du port. Ils ont également visité le New owendo International Port d’Olam, les services de la recette-perception d’Owendo et le centre informatique de la direction générale des Douanes et droits indirects.

Au delà de cette visite d’inspection Jean Marie Ogandaga et Jean Fidèle Otandault ont exhorté leurs collaborateurs à redoubler d’effort en vue d’optimiser la collecte des recettes, qui ont connu des baisses substantielles du fait de la contraction des activités au sein de la zone portuaire. Lors de son intervention devant les agents de douanes, le ministre du Budget a fait remarquer «qu’au premier trimestre 2018, l’activité portuaire est en recul de 10% par rapport à la même période. Pis, il n’y a pas de navire à quai», une situation qui devrait interpeller l’ensemble des agents en vue de dynamiser le recouvrement des recettes auprès des différents opérateurs.

A l’occasion de cette visite les membres du gouvernement ont également touché du doigt les conditions de travail difficiles des douaniers et particulièrement ceux en poste au Centre informatique. «En venant ici, il était question de voir comment travaillent les douaniers, parce que c’est très facile de dire qu’il y a des problèmes ou pas mais il faut toucher du doigt. La visite que nous avons effectué ce jour, nous a montré l’étendu du travail qu’ils ont à faire et ce que nous au gouvernement avons également à faire pour améliorer leur performance en vue de l’optimisation des recettes douanières qui au demeurant ont un impact indéniable sur notre économie», a relevé le ministre de l’Economie, de la Prospective, et de la Programmation du Développement, Jean Marie Ogandaga.

Laissez votre commentaire